Foot - ITA - Serie A : après son match nul face à Vérone, l'AC Milan laisse des points en route

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Tenu en échec (2-2) face à Vérone, l'AC Milan a manqué l'occasion de creuser l'écart en tête du Championnat. Zlatan Ibrahimovic a marqué en fin de match après avoir manqué un penalty. Le match : 2-2 Il était difficile de s'ennuyer tant l'AC Milan revient de loin. Visiblement écoeurés de leur défaite en milieu de semaine face à Lille (3-0), les hommes de Stefano Pioli ont fini par trouver les ressources nécessaires pour arracher le point du match nul, ce dimanche soir, lors de la 7e journée de Serie A (2-2). Avec ce résultat, que les joueurs du Milan sont allés chercher avec les tripes, les Rossoneri manquent l'occasion de creuser l'écart en tête du Championnat. lire aussi Le classement de la Serie A Et que c'était dur. En concédant deux buts après 20 minutes de jeu, Barak à la 6e et Calabria contre son camp à la 19e, les joueurs de l'AC Milan ont été pris au piège par une encourageante équipe de Vérone. Les Rossoneri ont manqué d'agressivité, parfois de réalisme et n'ont trouvé le cadre qu'à trois reprises en première période (sur 13 tentatives). Et malgré un regain d'énergie, après la réduction du score, qui voyait Giangiacomo Magnani, le défenseur de Vérone, inscrire un but contre son camp à la 27e après une frappe de Franck Kessié, les Milanais sont rentrés aux vestiaires en faisant la grimace. lire aussi Naples se rassure à l'extérieur face à Bologne Et dans le second acte, même si la possession du ballon restait pour les Rossoneri (67 % de moyenne), les Milanais ont eu du mal se procurer des occasions. Face à une défense de Vérone très appliquée, les hommes de Stefano Pioli ont été souvent sur le reculoir, en manque total de contrôle au milieu de terrain. Et quand l'AC Milan s'est procuré un penalty, après une faute de Lovato sur Kessié dans la surface de réparation véronaise (65e), Zlatan Ibrahimovic manquait l'occasion de recoller au score. Nonobstant, à force d'insister, les Milanais ont fini par égaliser, dans le temps additionnel, grâce à un but d'Ibrahimovic (90e + 3). Même si le géant suédois n'a pas été en forme, il a quand même permis à l'AC Milan de converser son invincibilité.
Le fait du match : méconnaissable Zlatan Ibrahimovic Malgré son but en fin de match (90e + 3), Zlatan Ibrahimovic, le géant suédois de l'AC Milan, a été transparent. Auteur de 6 buts cette saison, l'ancien attaquant du PSG s'est montré agacé à plusieurs reprises. Visiblement frustré par la prestation de son équipe, Zlatan Ibrahimovic n'a pas su guider les siens. À chaque fois qu'il a touché le ballon (34e, 36e, 49e et 69e), Ibrahimovic a été stoppé par la défense des joueurs visiteurs. Et quand la star de l'effectif des Rossoneri a eu l'occasion, sur penalty, de recoller au score (66e), Zlatan tirait au-dessus du cadre. 7 Le nombre de tirs cadrés par l'AC Milan contre Vérone, en 23 tentatives.