Foot - ITA - Serie A : la Lazio d'Immobile continue de planer, l'AC Milan et l'Atalanta Bergame freinées

L'Equipe.fr
L’Equipe

En surclassant la SPAL (5-1), la Lazio Rome de Ciro Immobile est restée au contact de la Juventus Turin. L'Atalanta Bergame et l'AC Milan ont toutes les deux été accrochées. La Lazio Rome a porté sa série d'invincibilité en Serie A à seize matches de rang ce dimanche, en surclassant la SPAL (5-1). Les joueurs de Simone Inzaghi restent donc au contact de la Juventus, vainqueur un peu plus tôt de la Fiorentina (3-0), avec cinq points de retard mais un match de moins. Certainement alerté par le doublé de Cristiano Ronaldo (19 réalisations), son dauphin au classement des buteurs, l'incroyable Ciro Immobile l'a imité pour porter son total à 25 buts. Classement de la Serie A Il a ouvert le score dès la 4e minute, en opportuniste sur corner (4e), avant de signer un bijou d'une frappe placée dans un angle impossible, côté droit (29e). Immobile a permis à son compère d'attaque Felipe Caicedo de marquer deux fois également, puisque l'Equatorien a exploité une de ses frappes sur le poteau (16e) et un de ses décalages (38e). Arrivé libre de Liverpool cet été, Bobby Adekanye (20 ans) a marqué son premier but ensuite (58e). Après son festival contre le Torino la semaine dernière (7-0), l'Atalanta a connu un après-midi plus mitigé face au Genoa (2-2) et ainsi manqué une occasion de se rapprocher du podium. Toloi avait pourtant ouvert le score (13e) après une déviation de Zapata, mais le Genoa est revenu par un penalty de Criscito (19e), et a même pris l'avantage par Sanabria, après un gros travail de Stefano Sturaro (33e). L'Atalanta est revenue immédiatement, par l'insaisissable Ilicic (14e but en Serie A), sur un nouveau service de Zapata (35e). Mais la Dea n'a pas pu s'imposer en seconde période, malgré sa supériorité numérique après l'expulsion de Behrami (83e). Sans Zlatan Ibrahimovic, malade, l'AC Milan a souffert contre l'Hellas Vérone à San Siro (1-1). Un coup d'arrêt après cinq victoires de rang toutes compétitions confondues, avant de défier l'Inter pour le derby dimanche prochain (20h45). Les Milanais ont été surpris d'entrée par la bonne entame adverse. Faraoni a ouvert le score sur un centre de Zaccagni, en plongeant dans le dos d'un Theo Hernandez moins régnant qu'habituellement (13e). Milan est revenu par Hakan Calhanoglu, dont le coup franc a été dévié (29e), et Rebic a manqué le face-à-face du 2-1 dans la foulée (31e). Mais le Hellas a accéléré de nouveau après la pause. Pessina (53e) puis Zaccagni (63e) ont trouvé les poteaux de Donnarumma. Après l'expulsion d'Amrabat (68e), Milan a dominé la fin de rencontre et Castillejo a lui aussi touché le poteau en fin de rencontre (90e+2).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi