Foot - ITA - Dans le sillage de Lautaro Martinez, l'Inter remporte largement le derby de Milan

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Un doublé de l'attaquant argentin Lautaro Martinez et un but de Romelu Lukaku ont permis à l'Inter de s'adjuger (3-0) le match fratricide face à l'AC Milan. Le match : 0-3 Vainqueur sur le terrain de l'AC Milan (3-0), l'Inter est plus que jamais le leader de la Serie A, avec désormais quatre points d'avance sur son voisin et dauphin. Le patron du Championnat, qui a pris sa revanche du match aller, perdu (1-2) suite à un doublé d'Ibra, a très vite posé sa griffe sur la partie grâce à son incontournable duo Lukaku-Martinez. Dès la 5e minute, l'international belge s'est échappé côté droit et, après un premier centre repoussé, a déposé le ballon du pied gauche sur la tête de son compère argentin, laissé trop libre par la charnière adverse (1-0). Ce but a confortablement installé dans la partie les joueurs de Conte, très habiles pour jouer dans la verticalité avec leur duo d'attaquants, bien soutenu par Perisic, incisif sur le flanc gauche. Plusieurs séquences dangereuses (8e, 14e, 21e, 27e, 28e, 36e) ont récompensé le plan de jeu des Interistes, peu inquiétés par ailleurs durant cette première période. lire aussi Le classement de la Serie A Leur bloc a considérablement freiné le jeu des Rossoneri, qui ont eu du mal à progresser collectivement et à trouver des décalages. Une talonnade dos au but d'Ibrahimovic (15e), une frappe du droit d'Hernandez et une action mal jouée par Çalhanolu (44e) ont seulement pimenté le jeu offensif de l'AC Milan. Mené à la pause, le club recevant a répondu par une énorme entame de seconde période, mais s'est heurté à un Handanovic monumental, décisif à trois reprises en très peu de temps (voir joueur). Plus agressifs et entreprenants, les hommes de Pioli ont été puni de leur manque de réalisme sur leur temps fort par un second but. Martinez a conclu un contre initié par Hakimi en reprenant un centre au cordeau de Perisic (0-2, 57e). Il a ensuite fallu une parade du genou de Donnaruma pour repousser une frappe de Lukaku et le chaos (63e). Trois minutes plus tard, le meilleur buteur de la Serie A s'est enfoncé au coeur de la défense adverse pour frapper du gauche et conclure, cette fois (0-3, 66e). Bien plus efficaces, les joueurs de l'Inter ont envoyé un signal très fort à tous leurs concurrents pour le sacre. Le joueur : la minute décisive d'Handanovic Quasiment pas sollicité en première période, le gardien de l'Inter a réussi deux parades essentielles face à deux têtes d'Ibrahimovic, dans la même minute (47e). Bouillant, l'international slovène a claqué une frappe de Tonali, dans la foulée ou presque (48e). En deux temps et trois interventions, il a contré le gros temps fort adverse à un moment où son équipe n'avait qu'un but d'avance. Il s'est également montré décisif en fin de match face à la frappe de Rebic (89e). lire aussi La 23e journée de Serie A 22 Auteur désormais de dix-sept buts et cinq passes décisives en Serie A cette saison, Romelu Lukaku est plus que jamais le joueur le plus décisif du Championnat italien.