Foot - ITA - Tenue en échec par l'AC Milan, la Juventus attend toujours sa première victoire

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour le choc de la 4e journée de Serie A, la Juventus a concédé le nul face à l'AC Milan (1-1) malgré un bon Adrien Rabiot. Les Bianconeri n'ont toujours pas gagné en Championnat cette saison. Après un début de saison très moyen (un nul, deux défaites), la Juventus n'avait d'autre choix que de gagner face à l'AC Milan pour cette 4e journée de Série A. Malgré une prestation plutôt cohérente, les hommes de Massimiliano Allegri ont concédé l'égalisation dans le dernier quart d'heure (1-1) et n'ont toujours pas gagné en Championnat. Ils pointent à la 18e place du classement. lire aussi Le film de Juventus Turin - AC Milan Tout avait pourtant bien commencé pour la Juventus. Sur un corner milanais, les coéquipiers d'Adrien Rabiot, titulaire ce dimanche soir, s'étaient rapidement projetés en contre. Deux passes avaient suffi pour voir Alvaro Morata partir du milieu de terrain défier Mike Maignan. L'attaquant espagnol, poursuivi par Théo Hernandez, n'avait pas tremblé pour ajuster le gardien français d'un très joli piqué (1-0, 4e). De quoi parfaitement lancer le match de son équipe. voir aussi Le classement de Serie A La première période aura même largement été en faveur des Bianconeri. En place défensivement, les hommes de Massimiliano Allegri produisaient un football très plaisant avec des joueurs qui n'ont pas hésité à en faire plus à l'image de Leonardo Bonucci qui s'est souvent projeté avec le ballon où d'Alex Sandro qui a constamment proposé des solutions dans son couloir gauche. Positionné derrière Morata, Paulo Dybala a été très en vue. Il a touché un grand nombre de ballons et a régalé ses partenaires avec des passes soyeuses du pied gauche et des déplacements intelligents. Et ce n'était pas le seul à se montrer à son avantage dans cette soirée. Adrien Rabiot a très souvent joué juste. Dans un positionnement similaire à celui qu'il a en équipe de France, il a comblé pas mal d'espaces tout en apportant sur les phases offensives. Rebic a trouvé la faille De son côté, l'AC Milan semblait totalement méconnaissable et désorganisé en défense. Les hommes forts du milieu milanais Franck Kessié et Sandro Tonali connaissaient de grandes difficultés face au pressing de la Juventus. Ce qui se faisait directement ressentir sur l'animation offensive. Mais peu à peu, la Juventus a baissé en intensité au contraire du Milan qui a commencé à monter en puissance, à mieux combiner. Sur l'un de leurs rares corners, les Rossoneri trouvaient la faille. Ante Rebic trompait Szczsny d'une belle tête (76e), son deuxième but de la saison. L'AC Milan aurait même pu prendre l'avantage si les attaquants avaient fait preuve de plus de précision devant le but. Avec ce match nul, l'AC Milan prend la deuxième place du classement. La Juventus enchaîne un quatrième match sans victoire en Championnat.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles