Foot - JO - Bleus - Paul Bernardoni (France olympique) : « L'aventure est lancée »

·3 min de lecture

Paul Bernardoni, gardien d'Angers convoqué avec l'équipe de France pour les Jeux Olympiques, est revenu ce mardi en conférence de presse sur son rêve de participer à cette compétition et sur les ambitions du groupe. « Qu'est-ce que ça vous fait de représenter la France aux Jeux Olympiques ?
C'est une énorme fierté d'être dans la liste finale et participer à cette aventure unique. cela fait très longtemps que l'équipe de France n'a pas participé aux JO. J'en parlais ce midi avec Lucas Tousart, on a commencé l'aventure avec le groupe il y a quatre ans et on est là pour la finir. On a une grosse envie de bien faire et d'être performant. Avec cette liste remaniée, la France est-elle toujours une prétendante à la médaille ?
Je pense qu'honnêtement, on y va pour emmerder tout le monde et être performants. Je ne vais pas dire qu'on est une équipe surprise, mais pourquoi pas ? On a un groupe avec beaucoup de talent. lire aussi Le calvaire de Sylvain Ripoll pour constituer sa liste de joueurs Il y a des joueurs qu'on connaît peu, d'autres qu'on connaît bien (Thauvin, Gignac). Comment ça se passe sur le terrain et en dehors ?
On commence à se découvrir, on se raconte nos vies, comment on en est arrivés là. On a tous joué avec un joueur que l'autre connaît ou été coachés par un entraîneur en commun. Sur le terrain, on échange beaucoup, ça passera par là pour se découvrir et s'apprécier. Le fait que "Dédé" (Gignac) et "Flo" (Thauvin) soient arrivés hier, l'aventure est lancée. Il y a une superbe ambiance. Comment les joueurs comme vous, qui sont dans le groupe depuis quatre ans, perçoivent l'arrivée d'André-Pierre Gignac, Florian Thauvin ou Téji Savanier ?
On est super heureux. Nous, on a fait partie de l'aventure pour se qualifier pour les JO et ils sont tellement heureux d'être là avec nous. On l'a fait aussi pour eux. C'est génial que des joueurs avec ces carrières et ce potentiel soient comme des gosses et nous rejoignent dans notre rêve. Ils sont totalement inclus. lire aussi La liste des sélectionnés français pour les Jeux Olympiques Comment votre sélection est passée auprès d'Angers, votre club ? Votre nom a figuré dans la liste dès le départ, alors que les négociations avec certains clubs ont été compliquées...
Quand je me suis engagé avec Angers, c'était une condition. J'ai discuté avec mon président (Saïd Chabane), je lui ai dit que je voulais faire les JO. On en avait reparlé à la reprise, pour moi, ça fait partie de mes objectifs. Pour le SCO, c'est aussi une fierté d'avoir un joueur aux JO. J'en profite pour les remercier. Après la déception des Bleus à l'Euro, vous sentez-vous investis d'une mission cet été ?
On a surtout envie de bien faire. On sait ce qu'on représente, on va au bout du monde pour faire les Jeux. On a envie de vivre une belle histoire, comme l'équipe de France qui nous a fait rêver au % Mondial 2018. Pourquoi pas, à notre tour, faire rêver un peu de monde ? »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles