Foot - Justice - Le calendrier judiciaire qui attend Benjamin Mendy

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le défenseur international de Manchester City Benjamin Mendy restera en détention provisoire au moins jusqu'au 15 novembre, date de la future audience dans cette affaire. Son procès a été fixé au 24 janvier. L'audience, qui a commencé ce vendredi avec vingt minutes de retard, a duré une demi-heure. À 15h50 (heure française), Benjamin Mendy, assisté d'un interprète - et qui n'a parlé que pour confirmer son identité -, est sorti du « dock », où prennent place les prévenus dans le tribunal, et a rapidement pu saluer trois amies (deux Françaises et une Anglaise) venues de Manchester et de Liverpool le soutenir lors de cette audience. Qui a fixé, comme prévu, la date d'un futur procès du champion du monde 2018. lire aussi Benjamin Mendy, l'enfer du décor Il a été programmé au 24 janvier et, d'ici-là, le défenseur international de Manchester City, accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle, va traverser d'autres étapes de procédure. Elles concernent d'abord une « demande de rejet » des charges qui pèsent sur lui (« application to dismiss »). Concrètement, Mendy et ses conseils peuvent demander au juge que les accusations dont il fait l'objet soient rejetées par manque de preuve (selon la procédure anglo-saxonne, dite accusatoire, le prévenu doit faire la démonstration de son innocence). Cette « demande de rejet » initiée par la défense devra être motivée par écrit à la date butoir du 29 octobre, puis le tribunal rendra son avis sur cette requête le 15 novembre, jour de la prochaine audience dans cette affaire. Mendy restera donc en détention provisoire à la prison d'Altcourse, au nord de Liverpool, au moins jusqu'à cette date. lire aussi Manchester City accusé de laxisme Si cette « demande de rejet » des accusations qui visent le joueur est écartée par la justice, c'est lors de cette nouvelle audience préparatoire au procès (« plea and trial preparation »), dans un peu plus de deux mois, qu'il devra dire s'il plaide coupable ou non coupable. S'il plaide non coupable, le champion du monde sera jugé à partir du 24 janvier.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles