Foot - Justice - Diego Costa ciblé par une intervention policière au Brésil

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'attaquant Diego Costa a été la cible d'une opération de police au Brésil jeudi, dans le cadre d'une enquête sur des activités criminelles supposées. De retour au Brésil depuis la mi-août, où il s'est engagé avec l'Atlético Mineiro, Diego Costa a été la cible d'une opération de police jeudi, dans le cadre d'une enquête sur des activités criminelles supposées, notamment de blanchiment d'argent, liées à un site de jeux d'argent. La police fédérale de l'État du Sergipe (nord-ouest), d'où est originaire Diego Costa, a indiqué dans un communiqué qu'un joueur - non identifié - « est présumé être à la tête des financements d'un système criminel ». L'autorité n'a pas souhaité divulguer les noms des personnes « éventuellement impliquées dans cette investigation ». Les sites Globo Esporte et Lance assurent pour leur part que le joueur en question est bien l'ancien attaquant espagnol des Coupes du monde 2014 et 2018. lire aussi Transferts : Diego Costa signe à l'Atlético Mineiro L'opération policière déployée jeudi, baptisée « Opération Distraction », est à la recherche de preuves corroborant « des pratiques présumées d'exploitation de jeux d'argent, de blanchiment d'argent, d'évasion monétaire et d'organisation criminelle en rapport avec un site de jeux d'argent », selon le rapport officiel. De leur côté, les dirigeants de Brasileirao Galo ont déclaré dans un communiqué qu'ils n'étaient pas au courant des faits présumés, qui se seraient produits avant l'arrivée du joueur au club, sans mentionner son nom. « Cependant, l'Atlético Mineiro est en train de se renseigner sur [...] ce qui s'est passé afin de lui apporter [...] tout le soutien nécessaire ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles