Foot - Justice - La réaction de Michel Platini, débouté par la Cour européenne des droits de l'Homme : « Le combat continue »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Michel Platini a réagi à la décision de la Cour européenne des droits de l'Homme, qui a validé la légalité de sa suspension. Débouté ce jeudi par la Cour européenne des droits de l'Homme, après le recours déposé en décembre 2017 contre la Suisse pour contester la légalité de sa suspension, Michel Platini n'en paraît pas profondément affecté, au téléphone. Sa réaction est brève : « Cela n'a aucune importance. Le combat continue. » La Cour européenne des droits de l'Homme a estimé « qu'au regard de la gravité des infractions commises, de la position élevée que M. Platini occupait au sein des instances de football et de la nécessité de rétablir la réputation de ce sport comme celle de la FIFA, la sanction infligée ne paraît ni excessive, ni arbitraire. » La prochaine échéance, pour Michel Platini, sera pénale. En octobre, le parquet de Paris a jugé recevable la plainte contre X déposée par l'ancien président de l'UEFA, en septembre 2018, pour « dénonciation calomnieuse » et « association de malfaiteurs en vue de commettre le délit de dénonciation calomnieuse ». Au terme de son enquête préliminaire, la justice française a « officiellement dénoncé les faits » au Département fédéral de la justice et de police de la Confédération helvétique.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi