Foot - Justice - La troisième demande de libération sous caution de Benjamin Mendy refusée

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon le « Manchester Evening News », Benjamin Mendy, inculpé pour viols et agression sexuelle et maintenu en détention provisoire depuis le 27 août, s'est vu refuser une libération sous caution. Inculpé pour viols et agression sexuelle, Benjamin Mendy restera en détention provisoire au moins jusqu'au 15 novembre, date de la prochaine audience dans cette affaire qui servira à préparer le procès. Selon le Manchester Evening News, le Français de Manchester City, détenu depuis le 27 août, s'est vu refuser lundi, par le juge Patrick Thomson, une libération sous caution pour la troisième fois avant le procès.

Mendy est inculpé pour quatre viols et une agression sexuelle par trois plaignantes (dont une mineure de 17 ans qui aurait noué un contact initial avec le joueur à Manchester). S'il plaide non coupable, le défenseur français sera jugé à partir du 24 janvier. Son procès pourrait alors durer entre deux et trois semaines. lire aussi Benjamin Mendy, horizon bouché pour le défenseur de Manchester City

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles