Foot - L. nations - BEL - Roberto Martinez (Belgique) : « Voir le meilleur Hazard n'est qu'une question de temps »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez est revenu sur la situation difficile d'Eden Hazard au Real Madrid, à quelques jours d'affronter la France (jeudi à 20h45) en demi-finales de Ligue des nations. Avant d'affronter l'équipe de France ce jeudi (20h45) à Turin en demi-finales de Ligue des nations, le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez est revenu sur la situation de son capitaine Eden Hazard depuis son arrivée au Real Madrid. « C'est dommage de ne pas avoir vu Eden heureux ou jouant davantage ces deux dernières années », a déploré le coach dans un entretien pour le journal espagnol As, ce lundi. Cinq titularisations depuis le début de saison Freiné à de nombreuses reprises par les blessures, l'ailier gauche (30 ans) n'a disputé que 51 rencontres depuis son arrivée dans la capitale espagnole en juillet 2019. « Il n'a pas été en mesure d'être à son meilleur niveau à Madrid et nous n'avons pas vu le grand potentiel qu'il possède, continue Roberto Martinez. Il a connu deux années très difficiles en raison de blessures. Parfois, vous cherchez des raisons pour cela et il n'y en a pas. » Cette saison, l'entraîneur des Merengues Carlo Ancelotti ne l'a fait démarrer dans le onze de départ qu'à cinq reprises, pour une passe décisive. Après ne pas l'avoir fait rentré pour la première journée de Ligue des champions face à l'Inter (victoire 1-0, le 15 septembre dernier), le technicien italien (62 ans) a assuré qu'il était encore difficile pour Eden Hazard « d'enchaîner les matches », ajoutant qu'il faut être « prudent » car il n'est physiquement « pas encore au niveau ». lire aussi Ancelotti (Real Madrid) : « Difficile pour Eden Hazard d'enchaîner les matches » Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique « C'est un leader, le capitaine de la Belgique, on peut compter sur lui sur le plan humain et sur le plan du football » Lors de la dernière trêve internationale il y a un mois, l'ex-Lillois avait pris part aux trois rencontres des Diables Rouges, inscrivant notamment un but contre la République tchèque dans la victoire 3-0 des Belges, le 8 septembre dernier. De quoi maintenir la confiance de son sélectionneur. « Hazard est très calme. Il a un caractère qui fait qu'il se relève rapidement, poursuit Roberto Martinez. C'est un leader, le capitaine de la Belgique, on peut compter sur lui sur le plan humain et sur le plan du football, il n'y a pas de débat. Ce n'est qu'une question de temps avant que nous ne voyions la meilleure version d'Hazard en Espagne. » Face aux Bleus jeudi, il pourrait à nouveau être titularisé sur le côté gauche de l'attaque. D'autant que le Rennais Jérémy Doku (19 ans), un de ses concurrents au poste en sélection, ne fait pas partie du rassemblement. Il est blessé à une cuisse depuis la fin du mois d'août.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles