Foot - L. nations - Concacaf - En Ligue des nations Concacaf, la qualification du Mexique pour la finale ternie par des cris homophobes

·1 min de lecture

La qualification du Mexique pour la finale de la Ligue des nations de la Concacaf a été ternie par une interruption de son match face au Costa Rica (0-0, 5-4 aux t.a.b.) après une répétition de cris homophobes. Le Mexique s'est qualifié jeudi à Denver pour la finale de la Ligue des nations de la Concacaf mais ce que l'on retiendra de sa demi-finale contre le Costa Rica (0-0, 5-4 aux t.a.b.), c'est son interruption en raison des cris homophobes à répétition des supporters du Mexique. Chaque dégagement du gardien du Costa Rica Leonel Moreira a en effet été ponctué d'une insulte homophobe, une habitude depuis des années des fans de la Tri. Des rappels ont d'abord été lancés aux supporters par haut-parleur. Puis la rencontre a été stoppée pendant trois minutes dans le temps additionnel alors que ces cris avaient persisté. Guillermo Ochoa héros du match Pour en revenir au match, Guillermo Ochoa (35 ans, ex-AC Ajaccio) en a été le héros en arrêtant une frappe du Costaricien Allan Cruz lors de la séance des tirs au but. Le Mexique retrouvera les États-Unis dimanche en finale du tournoi. Les tenants du titre ont battu le Honduras (1-0) plus tôt dans la journée là encore grâce à un ex de la Ligue 1, Jordan Siebatcheu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles