Foot - L. Nations - ITA - Roberto Mancini (Italie), sur la série d'invincibilité de la Nazionale : « Tôt ou tard, elle s'arrêtera »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le sélectionneur de l'Italie Roberto Mancini dédramatise sur la possible fin de série d'invincibilité de 37 matches de la Nazionale, à la veille d'affronter l'Espagne (20h45), ce mercredi, en demi-finales de Ligue des nations. L'Italie, invaincue depuis 37 matches, finira bien pas perdre « tôt ou tard », a reconnu mardi le sélectionneur de l'équipe d'Italie, Roberto Mancini. Mais, d'ici là, il entend bien étirer sa série en cours ce mercredi en demi-finales de la Ligue des nations contre l'Espagne (20h45, à San Siro). lire aussi Moise Kean remplace Ciro Immobile avec l'Italie en Ligue des nations « Ça nous plairait de continuer encore, ça dépendra de nous, a développé le sélectionneur de la Nazionale ce mardi en conférence de presse. Luis Enrique (sélectionneur de l'Espagne) a raison quand il dit que tôt ou tard, ça arrivera (que l'Italie perde), c'est mathématique, malheureusement. On aimerait continuer ainsi jusqu'en décembre 2022, mais ce ne sera pas simple. » D'autant que ce mercredi, le champion d'Europe en titre affronte une Roja qui l'avait emmené jusqu'aux tirs au but en demi-finales de l'Euro cet été (1-1, 4-3 pour l'Italie aux t.a.b), passant déjà tout proche de briser la série transalpine. « On avait souffert, se remémore Roberto Mancini (56 ans). L'Espagne avait sans doute fait son meilleur match de l'Euro, ils nous avaient mis en difficulté sur la possession. On doit essayer de mieux aborder certaines situations et être plus rapides. » lire aussi Luis Enrique (Espagne) : « On n'a rien à perdre » Pour ce choc, l'Italie sera privée de ses deux avant-centres de l'Euro, à savoir Andrea Belotti et Ciro Immobile, blessés. Ce dernier, touché à la cuisse droite, a d'ailleurs été remplacé par l'ex-parisien Moise Kean (Juventus Turin). Une série longue de plus de trois ans Arrivé sur le banc de la sélection en mai 2018 après le fiasco de la Nazionale lors des qualifications pour la Coupe du monde en Russie, éliminée en barrages contre la Suède (défaite 1-0 en Suède, puis 0-0 à Milan), Mancini a très vite insufflé une nouvelle dynamique. Avec un bilan de 31 victoires, 9 nuls et seulement 2 défaites en 42 matches, le technicien, passé par Manchester City (de 2009 à 2013) ou encore l'Inter Milan (de 2014 à 2016), a redoré le blason du quadruple champion du monde, avec, en point d'orgue, l'Euro remporté cet été. L'Italie demeure invaincue depuis plus de trois ans, et une défaite contre le Portugal 1-0, le 10 septembre 2018, en match de groupes de Ligue des nations. La série s'arrêtera bien un jour, mais l'intérêt est désormais de savoir si ce sera mercredi, ou plus tard. lire aussi Donnarumma espère recevoir « un bon accueil » à San Siro en Ligue des nations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles