Foot - L. nations - Ligue des nations : Saint-Marin - Gibraltar, l'antichoc en chiffres

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Deux ans après sa première victoire en compétition officielle, Gibraltar peut assurer sa promotion en Ligue C ce samedi après-midi (15 heures), sur la pelouse d'une équipe de Saint-Marin qui n'a plus connu le succès depuis... 2004.

Ce n'est pas parce qu'il oppose les deux sélections européennes les moins bien classées par la FIFA que le Saint-Marin - Gibraltar de samedi après-midi (15 heures) ne vaut pas le coup d'oeil. Au contraire.

lire aussi
Les résultats et classements de la Ligue des nations

Car si la Sérénissime, qui n'a plus goûté à la victoire depuis 2004, va surtout défendre son honneur dans l'anonymat du Stadio Olimpico de Serravalle, l'équipe visiteuse a l'occasion d'écrire la plus belle page de sa jeune histoire en compétition officielle, quatre ans après son admission en tant que 211e membre de la Fédération internationale.

En cas de succès, Gibraltar assurerait son accession en Ligue C avant même son dernier match contre le Liechtenstein mardi.

Ce serait un exploit pour les hommes de l'Uruguayen Julio Ribas, dont la plupart jouissent d'un statut semi-professionnel dans leur Championnat national. Et une forme de revanche pour une équipe qui n'a connu que la défaite dans ses campagnes de qualification à l'Euro ou à la Coupe du monde.

À défaut d'exister dans ces campagnes de qualification, cette Ligue des nations par niveaux fait donc l'effet d'une bouffée d'oxygène pour Gibraltar, dont la victoire fondatrice contre l'Arménie (1-0) d'Henrik Mkhitaryan le 13 octobre 2018 n'est pas restée sans lendemain. On ne peut pas en dire autant pour Saint-Marin, même si le nul décroché au Liechtenstein (0-0) le mois dernier a valeur d'exploit pour la Sérénissime, qui restait sur 40 défaites...