Foot - L. nations - Ligue des nations : La Belgique bat l'Angleterre (2-0) et se rapproche du Final 4

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Redoutables d'efficacité, les Diables Rouges ont battu l'Angleterre grâce à des buts de Tielemans et Mertens. Un match nul contre le Danemark, mercredi, les qualifierait pour le Final 4. Battue par l'Angleterre il y a un mois (2-1) - sa seule défaite dans son groupe de Ligue des nations -, la Belgique a pris sa revanche, dimanche soir à Louvain, en s'imposant 2-0 au bout d'un match qu'elle a longtemps subi, surtout en seconde période, mais dans lequel elle a fait preuve d'une efficacité redoutable. En tête du groupe avec douze points, un match nul lui suffira, mercredi, chez elle, face au Danemark, pour accéder au Final 4 de l'épreuve, qui se disputera en octobre 2021.
lire aussi Le groupe 2 de la Ligue des nations (Ligue A) Classée première nation au classement FIFA, elle a confirmé son excellente dynamique : depuis sa défaite contre la France, en demi-finale de la Coupe du monde 2018, la Belgique a ainsi remporté dix de ses douze derniers matches. L'absence d'Eden Hazard, testé positif au Covid-19, n'a pas freiné l'expression offensive des Diables Rouges, lesquels se sont rapidement détachés au score. Après 23 minutes, ils menaient déjà 2-0, grâce à des buts de Youri Tielemans, d'une jolie frappe poteau rentrant (1-0, 10e), et Dries Mertens, né à Louvain et auteur d'un magnifique coup franc (2-0, 23e). Deux buts accompagnés d'une certaine réussite : deux défenseurs anglais ont en effet dévié la frappe de Tielemans, avant qu'elle ne trompe Pickford, et la faute de Rice sur De Bruyne, ayant entraîné le coup franc victorieux de Mertens, n'était pas évidente. lire aussi Belgique : la vie sans Eden Hazard L'Angleterre muette malgré un Grealish très en vue Mais tout réussit actuellement aux Belges, qui ont marqué sur leurs deux seuls tirs de la première période, alors que les Anglais n'ont converti aucune de leurs quatre tentatives avant la pause, malgré l'activité et la classe de Jack Grealish, l'excellent milieu offensif d'Aston Villa. Agressifs et entreprenants, les Anglais sont montés en régime en seconde période, ils ont mis davantage d'intensité, monopolisé le ballon et multiplié les incursions dans la surface de réparation belge. Mais sans conclure. Harry Kane et Grealish, les deux meilleurs Anglais, ont buté sur la défense regroupée et solidaire des Diables Rouges et sur Courtois, et la plus belle occasion a finalement été pour le Belge Lukaku, tout proche du 3-0 à deux reprises. Malgré un bon match et une débauche d'énergie colossale, cette défaite élimine les Anglais de la course à la première place, qui se jouera donc entre la Belgique et le Danemark, mercredi. Et toujours à Louvain. Le Danemark s'offre le droit d'y croire Victorieux de l'Islande dans le temps additionnel (2-1), le Danemark s'est offert le droit de disputer un match décisif pour rallier les demi-finales de la compétition, mercredi prochain face à la Belgique. Et les Danois peuvent remercier leur maître à jouer, Christian Eriksen. Le joueur de l'Inter Milan n'a pas tremblé pour transformer deux penalties. Il a d'abord permis à son équipe de mener au score très tôt dans la rencontre (12e), puis a offert les trois points de la victoire aux siens dans les derniers instants (90e+2). L'égalisation de Vidar Orn Kjartansson (85e) avait pourtant donné l'espoir aux Islandais de décrocher leur premier point en Ligue des nations cette saison, mais ils ont une nouvelle fois chuté, quelques jours après avoir déjà manqué leur qualification pour l'Euro 2021.