Foot - L. nations - SUI - Yann Sommer (Suisse) après ses deux penalties repoussés : « J'ai eu un peu de chance dans mes décisions »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après avoir repoussé les deux penalties de Sergio Ramos, lors du match nul entre la Suisse et l'Espagne ce samedi en Ligue des nations (1-1), le gardien helvète Yann Sommer est revenu sur son exploit et estime avoir « eu de la chance ». Yann Sommer (gardien de la Suisse après le nul 1-1 face à l'Espagne) : « Je suis heureux du match qu'on a fait. Contre l'Espagne c'était intensif, on a eu une deuxième mi-temps très difficile avec beaucoup de travail derrière, beaucoup de centres et de passes derrière nous, mais on s'est bien battus avec l'équipe, on était très compacts et on est heureux avec ce point.
(Sur les deux penaltes arrêtés) J'ai déjà regardé comment frappe Ramos mais c'est difficile chez lui parce qu'il change toujours, une fois à gauche, une fois à droite. J'ai eu un peu de chance dans mes décisions.
(Sur Suisse-Ukraine mardi, décisif pour le maintien dans la Ligue A) C'est un match décisif pour moi, on doit gagner. C'est bien parce qu'on vit encore, on est là, dans un groupe très difficile avec de grandes équipes. Mais maintenant, on doit faire une belle performance contre l'Ukraine. » Breel Embolo (attaquant de la Suisse) : « On est contents, mais on est aussi déçus de n'avoir pas pu prendre ces trois points. On est jeunes, on sait qu'on a du potentiel, qu'on a beaucoup de qualités, ça donne beaucoup de confiance de voir qu'on peut tenir contre les grandes équipes. Mais il nous manque encore un peu d'agressivité devant pour tuer le match, pour le 2-0, 3-0, ça nous est arrivé aussi à la première mi-temps en Belgique (défaite 1-2 en amical).