Foot - L1 - À Angers, le meilleur joueur adverse est-il toujours le gardien comme le dit Stéphane Moulin ?

L'Equipe.fr
L’Equipe

Freiné à domicile samedi, par Nice (1-1), après un gros match de Walter Benitez, l'entraîneur d'Angers Stéphane Moulin s'est laissé aller à une affirmation : « À chaque fois qu'on joue à domicile, le meilleur joueur de l'équipe adverse est le gardien. » Est-il dans le vrai ? Sous le coup de la frustration samedi soir au stade Raymond-Kopa, après la grosse prestation du gardien de Nice Walter Benitez qui a tenu le match nul (1-1), l'entraîneur d'Angers Stéphane Moulin a dressé un constat simple en conférence de presse : « À chaque fois qu'on joue à domicile, le meilleur joueur de l'équipe adverse est le gardien. » Après analyse précise de tous les matches à domicile du SCO cette saison, il apparaît que le technicien a plutôt raison, mais pas totalement non plus. Depuis le début de l'exercice, la moyenne des gardiens visiteurs à Angers aux notes de L'Équipe est de 5,72, assez élevée donc, quand on sait que la note moyenne pour un gardien de Ligue 1 cette saison est de 5,47 par match. Mais on remarque deux périodes bien distinctes dans les prestations des gardiens averses au stade Raymond-Kopa. Les notes des gardiens dans L'Équipe En effet, sur les 4 premiers matches à domicile du SCO, on ne peut pas dire que l'observation de Moulin se vérifie, c'est même tout le contraire. Livré à lui-même sur les trois buts angevins, Benoît Costil a récolté un 4 à l'issue d'Angers-Bordeaux (3-1, le 10 août), idem pour Alexandre Oukidja, peu réactif sur le deuxième but lors d'Angers-Metz (3-0, le 24 août), et Runar Alex Runarsson, pas clair sur les deux réalisations du SCO durant Angers-Dijon (2-0, le 31 août). Stéphane Ruffier avait lui obtenu un 3 après la gifle reçue par Saint-Étienne dans le Maine-et-Loire (4-1, le 22 septembre). Depuis ce match contre l'ASSE, en revanche, Moulin a raison. Après Régis Gurtner, qui avait obtenu un 6, deuxième meilleure note d'Amiens derrière Chedjou (7), lors du nul du 28 septembre (1-1), tous les gardiens venus défier Angers ont fini « meilleur joueur de l'équipe adverse » pour paraphraser le technicien. 6,86 La note moyenne dans L'Équipe des gardiens des équipes adverses du SCO à domicile sur les 7 derniers matches de Ligue 1. Gautier Larsonneur avait par exemple effectué 7 arrêts pour permettre à Brest de s'imposer le 19 octobre (1-0), avec de multiples exploits devant Santamaria et El-Melali notamment, au point d'obtenir la note rare de 8 dans nos colonnes. Le Strasbourgeois Matz Sels (noté 6) avait lui aussi été brillant sans pouvoir empêcher la défaite du Racing (0-1), le 2 novembre. Paul Bernardoni (SCO-Nîmes, 1-0, le 23 novembre), Steve Mandanda (SCO-OM, 0-2, le 3 décembre), Benjamin Lecomte (SCO-Monaco, 0-0, le 14 décembre) et donc Walter Benitez (SCO-Nice, 1-1, samedi) ont tous été notés 7/10 sur le terrain d'Angers. Le prochain gardien adverse à tenter de briller au stade de Stade-Raymond-Kopa sera le Serbe Predrag Rajkovic (dans trois semaines). Pas vraiment un bon signe pour Moulin et Angers, puisque le Rémois est le dernier rempart de la deuxième meilleure défense de Ligue 1 (12 buts encaissés).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi