Foot - L1 - 31e j. - Nantes domine Angers et assure quasiment son maintien

L'Equipe.fr
Nantes s'est imposé ce dimanche à La Beaujoire face à Angers (2-1) grâce à un doublé de Nakoulma. Les Canaris ont quasiment assuré leur maintien.

Nantes s'est imposé ce dimanche à La Beaujoire face à Angers (2-1) grâce à un doublé de Nakoulma. Les Canaris ont quasiment assuré leur maintien.Le match : 2-1Le succès nantais s’est dessiné en début de seconde période. Après une première alerte sur le but de Mathieu Michel signée Gillet (46e), Nakoulma a conclu un mouvement nantais parti du côté gauche, prolongé par Rongier dans l’axe vers Sala sur le côté droit de la surface. Le centre de ce dernier était repris au second poteau par le Burkinabé, tout seul (47e). Nantes était ressorti du vestiaire plus déterminé, comme il avait commencé plus fort une première période assez pauvre techniquement. Mais sans se créer d’occasions très franches.Le film du matchAngers a de nouveau plié six minutes après le premier but nantais sur un coup franc de Thomasson prolongé par Diedhiou sur Nakoulma, au second poteau. Ce dernier réussissait une sorte de reprise du droit piquée qui lobait un M. Michel étrangement sans réaction (53e). De quoi tranquilliser Nantes ? Non, car Angers, très décevant jusque là, se remettait aussitôt dans le match grâce à une tête de Diedhiou, plus haut que Djidji sur un centre de Cissokho (55e). Malgré les changements opérés par Moulin (entrées de Pépé et Bérigaud, 58e) et une tête juste au-dessus de Pépé (88e), Nantes n’a pas trop tremblé. Il dépasse son adversaire du jour, qui a fini à dix après l’expulsion de Cissokho (85e) et son autre voisin, Rennes, pour se hisser à la hauteur de Guingamp, en assurant le maintien.Le fait : un arbitrage discutableL’arbitrage de M. Thual et de ses assistants peut prêter à débat. Sur le premier but nantais, Nakoulma était légèrement hors-jeu sur le centre de Sala. Sur le deuxième, il l’était aussi, le coup franc de Thomasson ayant été prolongé par Diedhiou sur le Burkinabé. L’expulsion directe de l’Angevin Cissokho pour avoir martyrisé la cheville droite de Gillet semble quant à elle assez juste.Le joueur : Nakoulma, deuxième doubléRecruté au mercato l’hiver, l’attaquant burkinabé a signé son deuxième doublé pour sa quatrième titularisation après celui réussi à Montpellier (3-2, le 11 mars). Un match sur deux, il marque deux buts. Un bon rythme.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages