Foot - L1 - 34e j. - L'OM accroché par Nancy à Marcel-Picot

L'Equipe.fr
Marseille et Nancy se sont séparés sur un match nul vendredi soir à Marcel-Picot (0-0). L'OM repasse provisoirement devant Bordeaux pour la cinquième place mais va difficilement se satisfaire de ce seul point.

Marseille et Nancy se sont séparés sur un match nul vendredi soir à Marcel-Picot (0-0). L'OM repasse provisoirement devant Bordeaux pour la cinquième place mais va difficilement se satisfaire de ce seul point.Le match : 0-0La course à la quatrième place passait par une victoire à Nancy vendredi, mais les Marseillais n'ont pris qu'un point sur la pelouse synthétique de Marcel-Picot (0-0). Ce point leur permet tout de même de remonter à la cinquième place en attendant le résultat de Bordeaux contre Bastia samedi. Les Marseillais ambitionnent davantage, mais le jeu proposé chez les Lorrains n'était pas en harmonie avec cette volonté.Le film du matchLa première mi-temps marseillaise a été approximative. Beaucoup de ballons, mais pratiquement aucune occasion, si ce n'est une reprise de Njie (36e, voir ci-dessous). Les Olympiens redoutaient à raison les contres nancéiens et ont évité de s'aventurer trop franchement dans le camp adverse. En face, Faitout Maouassa (13e) et Cabaco (24e) ont donné des sueurs froides à la défense phocéenne. Les Lorrains sont compétitifs malgré la perte d'Aït Bennasser à la demi-heure de jeu, sorti sur civière après une blessure à la cuisse.L'OM s'est montré moins timide dans la deuxième période. Les joueurs de Rudi Garcia ont enfin pris place dans le camp lorrain, mais en termes d'occasions de but, pas de quoi ouvrir le score. Seul Florian Thauvin, dans une position plus avancée après la sortie de Njie, a trouvé le poteau de Ndy Assembé (67e). Nancy n'a pas lâché l'affaire. Cabaco a encore une fois poussé une tête dans les gants de Pelé (69e). Dalé avait cru faire le plus dur en fin de partie, mais son but a logiquement été refusé pour une position de hors-jeu (86e).Le fait : Njie, en pointe ce n'est pas çaEn l'absence de Bafétimbi Gomis, suspendu, Rudi Garcia avait décidé de placer sa confiance en Clinton Njie. Le Camerounais a connu une soirée compliquée où il a passé beaucoup de temps à courir dans le vide. Il a eu peu de ballons, et rarement dans la surface. Il a tout de même obtenu la meilleure occasion marseillaise de la première période. Sur un bon service de Thauvin, il a tenté un ciseau, mais sa frappe a été contrée du bras par Cetout (36e). L'arbitre Nicolas Rainville a estimé qu'il n'y avait pas penalty. Contraint de repenser son animation offensive, Rudi Garcia a choisi de le remplacer par Rémy Cabella dès l'heure de jeu.Le joueur : Faitout Maouassa s'est dédoubléLe jeune Maouassa s'est montré très dynamique sur son couloir gauche. Il a failli ouvrir le score dans le premier quart d'heure, mais son tir s'est écrasé sur le poteau droit de Pelé (13e). Le champion d'Europe des moins de 19 ans s'est illustré sur coup de pied arrêté avec un bon corner pour Cabaco. La tête de l'Uruguayen était puissante, mais Pelé a bien boxé la balle (24e). En deuxième période, il a aussi tenté une reprise de volée du gauche dans la surface, mais celle-ci est partie au-dessus des nuages (51e). En fin de match, cet arrière gauche de formation a même permuté avec Dalé en pointe de l'attaque.Diarra : «Dommage de ne pas avoir concrétisé nos occasions»Rousselot : «Un point salvateur»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages