Foot - L1 - 34e j. - Le match Saint-Etienne - Rennes à huis clos interrompu en raison de l'entrée des supporters stéphanois

L'Equipe.fr
Le match entre Saint-Etienne et Rennes, disputé ce dimanche à huis clos, a été interrompu quelques minutes en première période par l'incursion des supporters stéphanois dans le stade.

Le match entre Saint-Etienne et Rennes, disputé ce dimanche à huis clos, a été interrompu quelques minutes en première période par l'incursion des supporters stéphanois dans le stade.Le match entre Saint-Etienne et Rennes, disputé à huis clos, a été interrompu peu après le quart d'heure de jeu (16e), ce dimanche, alors que le score était toujours de 0-0. Des supporters stéphanois, mécontents de ne pas pouvoir encourager leur équipe et présents à l'extérieur du stade Geoffroy-Guichard depuis le coup d'envoi, ont pénétré dans l'enceinte. Le corps arbitral et les délégués de la Ligue (LFP) ont aussitôt pris la décision d'arrêter momentanément la rencontre, le temps d'évacuer les fans indésirables.«Catastrophique ce qu'il se passe»Ces derniers ont fait exploser des bombes agricoles pendant de longues minutes avant de forcer la sécurité pour envahir la tribune visiteurs. «Je suis déçu depuis le début. Je ne vais pas m'éterniser, a confié le président de l'ASSE, Roland Romeyer, très touché sur beIN Sports. C'est catastrophique ce qu'il se passe. J'en ai marre ! (...) Je viens de discuter avec les responsables, ils quittent la tribune dans cinq minutes au maximum.» Au bout de quelques instants en effet, après l'intervention des dirigeants stéphanois, les supporters des Verts ont quitté le Chaudron. Les joueurs ont alors à nouveau investi la pelouse, pour s'échauffer, avant de reprendre le jeu, après une interruption globale de quinze grosses minutes. Mais compte tenu de la gravité des faits, Saint-Etienne s'expose à de nouvelles sanctions.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages