Foot - L1 - Saint-Etienne accroché par Rennes à huis clos

L'Equipe.fr
Incapable de battre Rennes (1-1), Saint-Etienne a également vu son match à huis clos interrompu un quart d'heure à cause de l'intrusion d'une centaine de ses supporters en tribune (17e). La fin de saison des Verts s'annonce chaotique.

Incapable de battre Rennes (1-1), Saint-Etienne a également vu son match à huis clos interrompu un quart d'heure à cause de l'intrusion d'une centaine de ses supporters en tribune (17e). La fin de saison des Verts s'annonce chaotique.Le match : 1-1 Les craintes étaient grandes de voir ce match disputé à huis-clos manquer de rythme. Il n'en fut rien. Saint-Etienne se créa deux occasions dès les dix premières minutes, sur une tête de Saivet contrée en corner (7e) et par Corgnet, d'une reprise au premier poteau à côté (11e). Mais ce fut Rennes qui se montra le plus dangereux quand Sio vit sa reprise repoussée par la barre transversale (14e). Trois minutes après, le match fut arrêté pendant un gros quart d'heure à cause de l'intrusion d'une centaine d'ultras stéphanois dans le stade (voir ci-dessous).Le film du match Rentrés au vestiaire sur ordre de Ruddy Buquet, l'arbitre de cette rencontre, les vingt-deux acteurs reprirent le match après avoir procédé à un second petit échauffement. Saivet expédia de suite son coup franc dans le mur (17e). Costil eut plus de mal à repousser celui de Veretout, après une partie de billard dans la surface (23e). Mais Sio, encore lui, échappa au marquage de Perrin pour cadrer mollement sa reprise de la tête (30e). Le tableau d'affichage se débloqua à la 39e minute quand Selnaes adressa une longue transversale pour Hamouma. Ce dernier déborda côté gauche pour adresser un centre parfait à Beric, qui ouvrit le score en taclant le ballon de près et du droit. Mais Rennes recolla vite au score. Gourcuff déposa son corner tiré côté gauche sur la tête de Mexer, monté plus haut dans les airs que Perrin et Selnaes (44e). La seconde période redémarra sur un faux rythme. Elle vit seulement Corgnet cadrer mollement à ras de terre (58e) et Selnaes, contré de loin (73e). Gourcuff faillit donner un coup de main aux Verts. Mais Costil, son gardien, claqua sa tête à reculons sur corner (90e). Ce fut peu, trop peu pour des Stéphanois dont on se demande s'ils seront capables de gagner un de leurs cinq derniers matches de la saison. Si ce n'est pas le cas, les tensions avec leurs supporters risquent encore de se dégrader.Le fait : irruption des Ultras en tribunes, match arrêté Benjamin Corgnet venait d'obtenir un bon coup franc quand les premiers Ultras stéphanois ont fait irruption dans un angle de la tribune abritant le Musée des Verts. On jouait la 17e minute et Ruddy Buquet, l'arbitre de ce match, a aussitôt arrêté le jeu, demandant ensuite aux joueurs de regagner le vestiaire en constatant l'afflux massif de supporters vindicatifs malgré le huis-clos imposé par la LFP suite aux jets de fumigènes et à la grave blessure à un œil du Stadium manager de l'ASSE lors du derby devant Lyon (2-0, le 5 février). Roland Romeyer, le président du directoire, et Dominiquer Rocheteau, le coordinateur sportif, se sont rendus au pied de la tribune pour demander à leurs supporters de quitter le stade. Ce qui fut fait dans le calme, et sans l'intervention des forces de police en nombre restreint. Le match a alors pu reprendre au bout d'un quart d'heure. Le chrono du Chaudron étant remis à la 16'30, minute de l'interruption du match. Le classement de la Ligue 1Loïc Perrin : «J'espère que ça ne va rien coûter au club»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages