Foot - L1 - Amiens - Amiens : la métropole attaque la LFP devant le tribunal administratif

L'Equipe.fr
L’Equipe

Comme elle l'avait laissé entendre à plusieurs reprises, Amiens Métropole a porté plainte contre la LFP auprès du Tribunal administratif de Paris. Mardi dernier, Alain Gest (président d'Amiens Métropole) et Brigitte Fouré (maire d'Amiens) se trouvaient à côté de Bernard Joannin (président de l'Amiens SC) lors de la conférence de presse annonçant la saisine du Tribunal administratif de Paris effectuée par le club relégué administrativement en L2. Vendredi, cette même instance a été saisie d'une autre plainte faite par Amiens Métropole. Bernard Joannin (Amiens) : « On ne demande aucun dommage et intérêt » « Sans remettre en cause le choix d'arrêter le Championnat avant son terme, le club et la collectivité s'unissent pour demander le retrait de cette décision inadaptée, qui suscite un émoi bien réel et croissant au sein du monde sportif et du public. À l'appui de son recours, Amiens Métropole développe de nombreux arguments qui lui permettent de soutenir que la position de la Ligue est, tant sur la forme que sur le fond, manifestement infondée, incohérente et inéquitable, est-il expliqué dans un communiqué. Dans l'attente de la décision rapide du juge des référés, et de l'assemblée générale de la LFP le 20 mai, la mobilisation des différents acteurs va se poursuivre en faveur d'une solution plus juste comme par exemple une saison 2020-21 exceptionnellement composée de 22 clubs dans l'élite. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi