Foot - L1 - Ligue 1 : Amine Gouiri et Nice en balade contre Bordeaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur d'un doublé, Amine Gouiri a été, avec Justin Kluivert, l'un des grands artisans du facile succès de Nice contre Bordeaux (4-0) samedi. Après quatre journées, le Gym de Christophe Galtier est toujours invaincu. Le match : 4-0 Six jours après les incidents ayant conduit à l'arrêt du match contre l'OM, le Gym a retrouvé son Allianz Riviera vide de spectateurs samedi, mais il n'a pas perdu ses bonnes habitudes du début de saison. Comme contre Reims (0-0), Lille (4-0) et Marseille (1-0 après 75 minutes), les hommes de Christophe Galtier n'ont pas encaissé de but. Surtout, ils en ont encore marqué quatre, le duo Gouiri-Kluivert faisant rapidement voler en éclats la défense à cinq d'une bien pâle équipe de Bordeaux (4-0). lire aussi Le film de Nice - Bordeaux Sans Kasper Dolberg, finalement contraint de déclarer forfait, ni sa recrue montpelliéraine Andy Delort, le Gym n'était pourtant pas en pleine possession de ses moyens offensifs, mais il n'a pas eu besoin de forcer pour s'imposer. Si Sékou Mara (12e), Rémi Oudin (24e) et Hwang Ui-jo (26e) ont fait passer quelques frissons sur le but de Walter Benitez dans la première demi-heure, l'affaire était déjà entendue à la pause (42e, 3-0), et l'écart aurait pu être plus grand si Gouiri, auteur d'un doublé, avait fait preuve de davantage de lucidité au bout d'un rush en solitaire (20e). Galtier n'a pas franchement goûté le relâchement après l'ouverture du score, et il s'est fait entendre au bord du terrain. Mais son équipe avait de la marge, samedi. Sans réaction malgré le contrôle du ballon (56 % de possession) et les ajustements tactiques de Vladimir Petkovic à la pause, les Girondins - qui n'ont toujours pas gagné cette saison - ont eux affiché d'inquiétantes lacunes défensives. lire aussi Le classement de la L1 À peine entré en jeu, le milieu Khephren Thuram en a profité pour enfoncer le clou à la 85e minute, sur son premier ballon. « On n'a pas été au niveau, a résumé Oudin au micro de Prime Video au coup de sifflet final. On n'y était pas du tout. » Le joueur : Gouiri, des jambes de feu Auteur de 16 buts et 8 passes décisives en 41 matches toutes compétitions confondues pour sa première saison au Gym, Gouiri est reparti sur des bases élevées en 2021-2022. Repositionné dans l'axe, son poste de prédilection, par Galtier, l'international Espoirs avait déjà été brillant à Lille (4-0). Il a encore porté l'attaque niçoise sur ses épaules samedi, épaulé par un Justin Kluivert étincelant en première période (un but, son premier, et une passe décisive).

C'est l'international néerlandais qui a offert à son jeune coéquipier français (21 ans) le but du 2-0 à la 33e, au bout d'un contre fulgurant. Gouiri a ensuite transformé un penalty qu'il avait lui-même obtenu dans les pieds de Laurent Koscielny (42e, 3-0).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles