Foot - L1 - Angers - Angelo Fulgini (Angers) de retour contre Dijon

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Remis de la blessure à une cuisse qui l'avait éloigné des terrains lors des trois dernières journées, le milieu Angelo Fulgini fera son retour contre Dijon, dimanche. Un succès face à la lanterne rouge assurerait le maintien des Angevins. Dimanche, lors de la 36e journée de Championnat, Angers (13e) a l'occasion d'assurer son maintien en cas de succès à domicile contre la lanterne rouge dijonnaise, déjà condamné à la L2. Le SCO, qui reste sur quatre défaites en L1 sans avoir marqué le moindre but, enregistre le retour de son meneur de jeu Angelo Fulgini. lire aussi Le classement de la L1 Remis de la blessure à une cuisse qui lui avait fait manquer les trois dernières journées, le milieu s'est dit, ce vendredi en conférence de presse, « impatient d'aider l'équipe et d'apporter (sa) fraîcheur au groupe », particulièrement déficient dans l'animation offensive lors de ses dernières sorties. « Il faut qu'on reparte de l'avant et prendre ce match très au sérieux car il nous faut une victoire, a poursuivi Fulgini. Dimanche, on va être déterminés à gagner ce match pour vraiment maintenir le club. » Angelo Fulgini « On est tous un peu dégoûtés de nos derniers résultats » Scotché à 41 points depuis la 31e journée, le SCO, qui n'a remporté qu'un match à Raymond-Kopa en 2021, face à Nîmes (3-1, 22e journée) le 31 janvier, voit la place de barragiste se rapprocher sensiblement (Nantes pointe à 7 longueurs). Une victoire contre Dijon validerait mathématiquement le maintien du SCO. Ces trois points seraient les bienvenus car, derrière, Angers se déplacera à l'OM puis recevra Lille. « Si on se dit ''on se met en mode maintien'', on va plus se faire peur qu'autre chose, prévient Fulgini. On est tous un peu dégoûtés de nos derniers résultats. À nous de faire le travail pour bien finir cette saison. Et il ne faut pas oublier ce qu'on a fait de bien dans la saison. » Ainsi, lors de la phase aller, Angers avait dominé Dijon (1-0, 1re journée), l'OM (2-1, 17e journée) et Lille (2-1, 18e journée), avec la manière et en faisant preuve de caractère. 19 8e au terme de la phase aller (30 points), Angers ne figure qu'en 19e position sur la phase retour (11 points), derrière Bordeaux (13 points). Seul Dijon fait pire sur cette période avec 4 points glanés depuis la 20e journée. « Ce qui est important, c'est de ne pas attendre le dernier match pour réagir, insiste l'entraîneur du SCO Stéphane Moulin. Il faut le faire dès dimanche contre Dijon. Il faut prendre trois points pour être certains de renouveler notre bail en Ligue 1 sans se préoccuper des résultats des autres. À nous de faire davantage, de nous surpasser et de ne pas avoir d'attitude fataliste », martèle le technicien. Privé de Lassana Coulibaly (suspendu), il devra encore composer avec de nombreux absents, notamment derrière. Touché à un genou, le capitaine Ismaël Traoré est out jusqu'à la fin de la saison (tout comme Sofiane Boufal et Zinedie Ould Khaled au milieu), Kevin Boma est également blessé, Matéo Pavlovic est incertain, et Romain Thomas a été ménagé en début de semaine... « Je prends les valides, résume Moulin. Le choix est extrêmement réduit. Pour composer la charnière dimanche, il n'y aura pas de choix. On prendra ceux qui sont aptes. »