Foot - L1 - Angers leader, premier succès pour Strasbourg, Clermont et Lens freinés

·4 min de lecture

Avec sa victoire sur Rennes (2-0), Angers a pris les rênes de la Ligue 1 avant Reims-PSG, dimanche soir (20 h 45). La 4e journée a été le théâtre du premier succès de Strasbourg, contre Brest (3-1). Clermont et Lens ont été tenus en échec à domicile (2-2), respectivement par Metz et Lorient. Angers-Rennes (2-0) : les bourdes bretonnes Bruno Genesio, l'entraîneur de Rennes, n'a pas été aidé par ses joueurs dimanche après-midi sur la pelouse d'Angers. Sans être vraiment mis en danger, le club breton s'est retrouvé en infériorité numérique, en fin de première période, avec l'expulsion, pour deux avertissements, de Loïc Badé (43e). Même à dix contre onze, Rennes pouvait encore au moins espérer ramener un point. Mais la bourde de son gardien, Alfred Gomis, et de son défenseur Nayef Aguerd provoquait l'ouverture du score de Sofiane Boufal, « le but le plus facile de (sa) carrière », disait l'attaquant angevin après la rencontre au micro de Prime vidéo. Sur une remise en jeu aux six mètres, Gomis adressait le ballon pour Aguerd qui en voulant le lui remettre trouvait Mohamed-Ali Cho, au pressing. Boufal n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (1-0, 57e). Plus entreprenants en fin de rencontre, Rennes pliait sur un raid de Cho (17 ans), qui, en deux temps, trompait Gomis (2-0, 88e). Avec ce succès, le 3e de la saison, Angers prend provisoirement la place de leader au classement. 1 L'attaquant d'Angers Mohamed-Ali Cho a marqué son 1er but en Ligue 1, à l'âge de 17 ans et 222 jours, devenant le plus jeune joueur à inscrire un but dans l'élite depuis Eduardo Camavinga, avec Rennes contre Lyon le 15 décembre 2019 (17 ans et 35 jours). Strasbourg-Brest (3-1) : première pour les Alsaciens et Julien Stéphan Il y avait encore une belle ambiance dimanche au stade de la Meinau. Après deux défaites et un match nul, Strasbourg s'est offert sa première victoire de la saison en s'imposant face à Brest. Au cours d'un match enlevé, le Racing pensait avoir fait le plus dur en ouvrant la marque par Sanjin Prcic (1-0, 25e). Une joie de courte durée puisque dans la minute suivante, Cardona, bien décalé par la tête de Steve Mounié, égalisait (1-1, 26e). Mais la fougue à ce moment-là était alsacienne et sur un centre de Kevin Gameiro, côté droit, Jean-Kévin Duverne dégageait dans son propre but (2-1, 42e). Malgré la volonté des Brestois en début de seconde période, Strasbourg, devant au score grâce à son gardien Matz Sels, notamment sur la tête de M'Bock (71e), prenait le large par Thomasso, n qui poussait le ballon dans le but breton, après deux tentatives de Ludovic Ajorque. lire aussi Programme et résultats de la 4e journée Clermont-Metz (2-2) : les Auvergnats n'abdiquent jamais Les Messins étaient pourtant prévenus. Avec Clermont, en ce début de saison, il ne faut pas lâcher la pression. Déjà menés au score à Lyon de deux buts (1-3) la semaine dernière, les Clermontois avaient réussi à égaliser dans le temps additionnel (3-3). Ils ont récidivé dimanche. Menés 2-0 un peu contre le cours du jeu, sur un penalty de Niane (10e) et une grossière erreur de main d'Arthur Desmas, sur un centre de Lamine Gueye (29e), les Auvergnats étaient déjà revenus au score six minutes plus tard. Une tête puissante de Mohamed Bayo amenait le ballon dans les pieds de Niakaté, qui la déviait dans son propre but (35e). Et, juste avant l'heure de jeu, sur un centre de N'Simba et un ballon détourné avec un peu de réussite par Bayo, Elbasan Rashani inscrivait son 3e but de la saison. Avec ce match nul, le promu Clermont continue sa série d'invincibilité en Ligue 1. 3 Elbasan Rashani a inscrit 3 buts lors de ses 2 derniers matches de Championnat, soit autant que lors de ses 15 précédents (avec Clermont, BB Erzurumspor et Odds). Il a marqué sur chacun de ses 3 tirs en Ligue 1 cette saison. Lens-Lorient (2-2) : le petit bijou de Seko Fofana Il restait encore 20 minutes à jouer dimanche au stade Félix-Bollaert-Delelis. Les Lensois mettaient alors toute leur force pour égaliser. Menés au score, par des buts de Laurienté (1-1, 27e) et une frappe de Monconduit (1-2, 35e), les Artésiens avaient pourtant très bien attaqué cette rencontre en ouvrant le score sur un coup franc et une frappe enroulée parfaite de Jonathan Clauss (1-0, 24e). On arrivait donc à cette 70e minute et une énième attaque lensoise. Après un long raid, Gaël Kakuta, voyait sa frappe à l'entrée de la surface de réparation contrée. Elle prenait une trajectoire montante. Sans se poser de question, tout en pivotant, avec une balle légèrement derrière lui, Seko Fofana réalisait une reprise de volée parfaite pour déposer le ballon hors de portée de Nardi (2-2). lire aussi Classement de la Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles