Foot - L1 - Angers - Philippe Caillot, président délégué d'Angers SCO, s'attend « à une perte importante »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Dans un entretien accordé au « Courrier de l'Ouest », Philippe Caillot, numéro deux d'Angers SCO, évoque les difficultés financières du club. Dans un entretien accordé mardi au Courrier de l'Ouest, Philippe Caillot, président délégué d'Angers SCO depuis août dernier, évoque les difficultés financières du club dans le double contexte du Covid et de l'absence de droits télé, après la défection de Mediapro.

« La perte de billetterie, évaluée à 5 millions d'euros, on l'a intégrée, confie-t-il. Mais le point crucial, ce sont les droits télé [...] On s'attend à une perte importante [...] On sait qu'on va y laisser beaucoup de plumes [...] Aujourd'hui, quand on demande de l'aide aux banques, on nous répond : ''vous êtes du foot, ce n'est pas une valeur sûre''. On n'est pas les bienvenus. » Des difficultés qui devraient avoir des conséquences dès le mercato. « On doit diminuer la masse salariale, en effet. Dès cet hiver, il faut trouver des solutions, notamment avec des joueurs qui jouent peu. »