Foot - L1 - ASSE - Claude Puel (Saint-Étienne) : « Globalement, c'était pas mal » contre Clermont

·3 min de lecture

Malgré la défaite à domicile face à Clermont (2-3), ce samedi, Claude Puel, l'entraîneur de Saint-Étienne a tiré des enseignements positifs du 4e match de préparation des Verts. Il espère toutefois que son équipe montra en puissance lors de ses 2 deux dernières rencontres de préparation. « Que retenez-vous de ce match contre Clermont (2-3) et en particulier de la première heure ?
C'était un match très riche, il y a eu beaucoup de choses. J'ai trouvé que c'était une bonne opposition. On voit une équipe (Clermont) qui a des habitudes de jeu, qui est bien en place, qui fait des bons matches. Elle est prête, déjà. Je trouve que nous avons fait une très bonne entame, vingt, vingt-cinq minutes intéressantes, avec beaucoup d'intensité. On a récupéré beaucoup de ballons. Malheureusement, on a gâché. Nous avons eu beaucoup de situations de frappes avec lesquelles on devait faire la différence. C'est dommage, nous n'avons pas su capitaliser. Globalement, c'était pas mal. On a eu un trou noir en deuxième période avec ces 2 buts consécutifs (62e, 64e) qui font mal. Ensuite, pas mal d'approximations, même si on a des balles pour égaliser. Je n'ai pas la même lecture de certaines situations que monsieur l'arbitre, des penalties ou des fautes, notamment le deuxième but. C'était un match intéressant à jouer, face à une équipe déjà bien en place qui a montré de belles choses. On a souffert les dix dernières minutes de la première période, mais c'était intéressant de voir cette intensité. Il y a encore pas mal de choses à faire physiquement et défensivement, avec certains joueurs qui sont encore jeunes. Claude Puel, entraîneur de Saint-Étienne. « On a des solutions, mais on ne les a pas toutes en même temps » Ce trou noir en seconde période, après de nombreux changements, met-il en exergue le manque de profondeur de banc de votre équipe ?
Non. Il nous manque encore (Miguel) Trauco, qui arrive, (Saïdou) Sow, qui vient d'avoir le Covid. Il y a Romain (Hamouma) qui revient, (Maxence) Rivera qui reprend demain, (Aïmen) Moueffek doit revenir. On a des solutions, mais on ne les a pas toutes en même temps. Cela ne fait pas plaisir de perdre mais c'est comme ça. Je trouvais qu'il y avait des choses intéressantes. Bien sûr, il faut monter en intensité, on a trente, trente-cinq minutes dans les jambes en termes d'intensité. Petit à petit, contre Marseille (mercredi), contre Francfort (samedi prochain), il faudra étirer plus de temps et être en capacité de répondre à ce qui va être l'exigence dès l'entame du Championnat. Attendez-vous quelques recrues ?
Je me concentre sur mon groupe. Je me suis exprimé là-dessus. Si un joueur devait nous rejoindre, c'est parce qu'il représente une valeur ajoutée à l'effectif, sinon ce n'est pas la peine. Si on a une opportunité ou deux, on les saisira, si on ne les a pas, on ne recrutera pas et on fera avec notre effectif. Cet effectif a terminé au milieu du classement (11e). On n'a pas encore l'équipe au complet, ça permet d'avoir du temps de jeu pour certains jeunes joueurs, de les voir également. J'ai l'impression de vivre un peu ce qu'on a vécu toute la saison (dernière) avec des impondérables, à tout moment, il faut s'adapter. La saison dernière, on a répondu présent. Et ce groupe-là aura un an de plus de vécu dans la difficulté. On avait bien terminé, en faisant des matches costauds. Il faut retrouver de la cohésion. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles