Foot - L1 - ASSE - La tentative de conciliation entre l'ASSE et Stéphane Ruffier a échoué

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'ASSE et Stéphane Ruffier, mis à pied par le club, n'ont pas réussi à trouver d'accord dans la tentative de conciliation effectuée devant la Ligue. La tentative de conciliation engagée entre Stéphane Ruffier et l'ASSE devant la Ligue (LFP) a échoué ce mardi. Au club depuis 2011, le gardien (34 ans, 3 sélections), sur lequel son entraîneur Claude Puel ne compte plus, a été mis à pied le 19 novembre pour avoir quitté prématurément une séance d'entraînement individuelle. Ses jours dans le Forez semblent désormais comptés. « La LFP a pu constater (lundi) qu'il n'y avait pas de conciliation entre les deux parties. Une décision sera prise par le club dans les prochains jours » sur le sort du joueur, a indiqué un représentant de l'AS Saint-Étienne. La nature de la sanction pas encore connue La réunion de la Commission juridique de la LFP était sollicitée par l'ASSE au regard d'une « éventuelle rupture anticipée du contrat de travail pour faute grave », en application de la charte du football professionnel. Le club stéphanois refuse toujours de s'exprimer sur la nature de la « sanction disciplinaire envisagée » pour les « manquements à la discipline » reprochés au joueur lors de sa convocation, le 2 décembre, par son directeur général, Xavier Thuilot. Vendredi dernier, la commission d'appel de la LFP, saisie par l'ASSE, avait confirmé la décision de la commission juridique de la LFP du 26 octobre, enjoignant au club de réintégrer Ruffier pleinement au sein du premier groupe d'entraînement de l'effectif professionnel. Elle se déclarait dans le même temps incompétente pour « apprécier si les sanctions disciplinaires infligées à son encontre sont abusives et disproportionnées », comme le joueur le prétend. Ruffier n'a pas joué un match cette saison.