Foot - L1 - Bleus - La FFF table sur un déficit budgétaire de 5,7 millions d'euros

·1 min de lecture

Lors de son assemblée générale, la Fédération française de football a annoncé un déficit de 5,7 M€ « pour la première fois depuis vingt ans ». En raison de la crise sanitaire et économique, la Fédération française de football a voté, lors de son assemblée générale ce vendredi, un budget prévisionnel pour la saison 2021-2022 déficitaire. Selon son trésorier Philippe Diallo, le « trou » s'élève à 5,7 millions d'euros, une première « depuis plus de vingt ans ». Les ressources prévues se montent à 244,2 M€, les dépenses à 253,6 M€, ce qui établit le déficit à 9,4 M€, ramené par la FFF à 5,7 M€ en vertu du bénéfice attendu à l'occasion de l'Euro (11 juin-11juillet). La dotation de l'UEFA s'élève en effet à 15 millions d'euros, supérieure aux dépenses prévues pour les Bleues (11,3 M€). La FFF a établi son budget en misant sur un quart de finale des Bleus à l'Euro et des Bleuets aux JO Par ailleurs, la Fédération a budgété les quarts de finale à l'Euro pour les hommes de Didier Deschamps et le même objectif aux Jeux olympiques pour les Espoirs. « Des hypothèses budgétaires prudentes », a expliqué M. Diallo qui espère s'appuyer, pour les affluences, sur une jauge de 25 % jusqu'en décembre. Par ailleurs, les aides au foot amateur seront maintenues au même niveau, soient 33,4 M€ promis aux Ligues et Districts, autant que la saison passée (33,2 M€). lire aussi Le Graët : « Canal+ doit revoir sa position »