Foot - L1 - Bordeaux - Benoît Costil (gardien de Bordeaux) : « Je permets à Marseille de remporter ce match »

·1 min de lecture

Benoît Costil, le gardien de but de Bordeaux, a fait son mea culpa, après son erreur qui a amené le but victorieux de l'OM (0-1) ce vendredi soir. Incertain pour la rencontre face à l'OM ce vendredi soir après avoir été infecté par le Covid, Benoît Costil gardait bien le but de Bordeaux au Matmut-Atlantique pour cette affiche comptant pour la 20e journée de Ligue 1 remportée par les Marseillais (0-1). « Mon cas est clair, je n'étais pas dans les délais nécessaires pour jouer, mais j'ai eu la chance d'avoir un ''bon covid", je n'avais pas de symptômes, a expliqué le gardien au micro de Prime Video. Quand j'ai compris qu'on jouerait, j'avais cette forte volonté d'être sur le terrain, cela ne s'est pas passé comme prévu sur une seule erreur dans le match. J'avais la volonté d'aller au charbon pour cette équipe et ce fantastique club. » Benoît Costil, gardien de but de Bordeaux, au micro de Prime Video. « Je me trompe du début à la fin sur cette action » Auteur d'un match plutôt correct avec plusieurs parades importantes notamment en seconde période, Costil a commis une erreur de relance, offrant aux Marseillais l'opportunité d'ouvrir le score par Cengiz Ünder en première période (38e). « Je permets à Marseille de remporter ce match, a regretté le gardien des Girondins. Je dois prendre sur moi. Je dois assumer ce résultat. Je m'en excuse auprès de l'équipe et des supporters. Mon idée première était de mettre devant, c'était l'option que j'avais choisie depuis le début. Mon choix n'est pas bon et ensuite mon geste technique n'est pas bon. Je me trompe du début à la fin sur cette action. » Malgré ce revers, le premier des Bordelais depuis 1977 contre l'OM, à domicile, en Championnat, Benoît Costil s'est dit fier de ses coéquipiers qui, selon lui, ont tout donné dans un contexte compliqué. « La séance d'entraînement, il y a deux jours, faisait flipper, a assuré l'international (1 sélection). L'équipe a tout donné, elle a joué avec son coeur, les forces du moment qu'elle avait », a ajouté Costil qui a demandé aussi plus de solidarité entre les acteurs du football. Petkovic : « On aurait dû avoir plus d'occasions » lire aussi Les notes de Bordeaux-OM : Costil se rate, Ünder en profite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles