Foot - L1 - Bordeaux - Bruno Fievet, candidat à la reprise des Girondins de Bordeaux, dévoile son projet

·1 min de lecture

Candidat à la reprise des Girondins de Bordeaux, l'entrepreneur Bruno Fievet a dévoilé certaines de ses intentions dans le Journal du Dimanche, notamment en ce qui concerne le potentiel futur entraîneur. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, l'entrepreneur Bruno Fievet a livré des détails de son projet, alors qu'il est candidat à la reprise des Girondins de Bordeaux après le désengagement de King Street. « Des inconnues demeurent : droits télé, jauge de spectateurs. Mais selon les premières estimations, il y aura besoin d'injecter 80 millions d'euros lors des deux prochaines saisons pour faire tourner le club, depuis longtemps déficitaire. On pense aussi restructurer la dette de 38 millions d'euros liée à Fortress. » lire aussi La dette au coeur du rachat des Girondins de Bordeaux Stéphan et Pelissier, options pour le banc Côté sportif, comme évoqué la semaine dernière, Fievet songe fortement à Julien Stéphan pour entraîner les Girondins si son dossier était retenu. Il se déclare intéressé également par le Lorientais Christophe Pelissier : « C'est une très bonne option (Stéphan), mais il n'y a pas de discussion engagée. Je souhaite un entraîneur bâtisseur, à ce titre j'apprécie aussi un profil comme Christophe Pelissier. » lire aussi Bordeaux, danger imminent avant les deux dernières journées de L1 Fievet évoque d'autres noms pour son organigramme : « Nous souhaitons retisser le lien entre les Girondins et l'écosystème bordelais, Le club s'en est coupé lentement sous l'ère M6, brutalement avec GACP-King Street. Aux supporters, je proposerai une consultation sur le logo, dont ils ont été dépossédés. Notre actionnariat sera 100 % local et j'associerai à la gouvernance des anciens joueurs tels que Lilian Laslandes, François Grenet ou Pierre Ducasse. »