Foot - L1 - Bordeaux - Hatem Ben Arfa à Lille, la passe de 7 en Ligue 1 ?

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Hatem Ben Arfa
    Hatem Ben Arfa
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

Attendu à Lille si le prêt de Yusuf Yazici se confirme, Hatem Ben Arfa découvrirait à bientôt 35 ans son septième club français. Avec des fortunes diverses. LYON (2004-2008) - La révélation. Hatem Ben Arfa débute en L1 le 6 août 2004 avec l'OL. S'il remporte 4 titres de champion, il n'est un acteur majeur que lors de sa dernière saison, en 2007-2008, avec 30 matches, dont 17 titularisations. Il est d'ailleurs élu meilleur espoir de L1 aux trophées UNFP. lire aussi Ben Arfa à un pas de Lille MARSEILLE (2008-2010) - La frustration. S'il réalise une première saison pleine (48 matches), il recule dans la hiérarchie la saison du doublé Coupe de la Ligue - Championnat (17 titularisations en L1, 0 en C1). L'histoire finit mal : il sèche deux semaines d'entraînement pour partir à Newcastle, en août 2010. NICE (2015-2016) - La renaissance. Lorsqu'il signe à Nice, il sort d'un prêt à Hull et les interrogations sont nombreuses. Mais HBA va signer sa meilleure saison en France, avec 17 buts et6 passes, contribuant grandement à la belle 4e place des Aiglons. Cela lui ouvre les portes du PSG. PSG (2016-2018). La pénitence. Au milieu des stars, il trouve une petite place dans la rotation (32 matches, 10 comme titulaire). Jusqu'au 8 avril 2017, où il demande à parler à l'Émir au Camp des Loges car Nasser al-Khelaïfi ne lui répond pas. Le président sévit, Ben Arfa ne rejouera plus avec Paris. RENNES (2018-2019) - La revanche. Il retrouve Olivier Létang, qui l'avait attiré au PSG. Et trouve sa plénitude quand Julien Stéphan arrive sur le banc. La fin de saison est formidable, avec l'épopée en C3 (3-1, 0-3 en 8es contre Arsenal) et 1 victoire en Coupe de France contre... le PSG (2-2, 6-5 aux t.a.b.). BORDEAUX (2020-2021) - La déception. Les débuts sont prometteurs (2 buts en 8 matches), la suite est plus décevante : il ne marque plus lors des six derniers mois, s'embrouille avec Laurent Koscielny, sa relation avec Jean-Louis Gasset se distend, et il s'en va presque sans bruit en mai. lire aussi Toute l'actu du mercato

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles