Foot - L1 - Bordeaux - Kamano-Laborde-Malcom : l'attaque de Bordeaux au crible

L'Equipe.fr
A eux trois, ils pèsent 14 buts et neuf passes décisives en Ligue 1 cette saison et ont relégué Jérémy Ménez et Diego Rolan sur le banc. Kamano-Laborde-Malcom, un trident complémentaire passé au révélateur Opta avant la réception de Montpellier samedi (20h00).

A eux trois, ils pèsent 14 buts et neuf passes décisives en Ligue 1 cette saison et ont relégué Jérémy Ménez et Diego Rolan sur le banc. Kamano-Laborde-Malcom, un trident complémentaire passé au révélateur Opta avant la réception de Montpellier samedi (20h00).François Kamano : le plus décisif et incisifDu nouveau trio de Bordeaux, il est celui qui joue le moins, mais aussi celui qui marque le plus. L'ancien Bastiais, sur son flanc gauche, n'affiche que 10 titularisations depuis le début de saison, mais six buts sur ces matches-là. Les autres points forts de ce Guinéen de 20 ans ? Sa capacité de dribble (2,4 en moyenne par match, soit 30% de plus que ses deux camarades d'attaque), sa force de frappe (il est celui qui tente le plus du trio) et sa précision (ils les devance en frappes cadrées et en passes réussies).Le bémol : l'ancien Bastiais en est à quatre cartons jaunes cette saison, soit autant que Gaëtan Laborde et Malcom réunis. Il en avait reçu quatre lors de la saison 2014-2015 avec Bastia, il a donc de bonnes chances de battre son record...Gaëtan Laborde, le plus vaillantL'enfant du club peut s'enorgueillir du statut de meilleur buteur actuel du club toutes compétitions confondues (11 réalisations, quatre passes décisives). Une récompense méritée pour cet attaquant connu pour son harcèlement sur la défense centrale adverse et sa générosité dans les tâches défensives, ce qui le démarque de ses deux congénères. Face à Monaco, Gaëtan Laborde a disputé 23 duels au cours de la rencontre, record du match, dont 17 dans le domaine aérien.Le bémol : il est celui des trois qui tente le moins sa chance face au but. Peut-être parce qu'il est aussi celui qui cadre le moins ses frappes (46,7%, contre 54% pour ses deux coéquipiers d'attaque)...Malcom, le plus altruisteL'atout offensif numéro un de Jocelyn Gourvennec, à en juger par le temps de jeu que l'entraîneur lui accorde (24 titularisations, 1959 minutes sur les terrains soit le plus grand total pour un joueur offensif dans l'effectif bordelais). Chez le Brésilien, positionné sur le flanc droit mais apte à jouer sur les deux, on encense tout de suite la rapidité d'exécution, la technique et la justesse dans les choix effectués, assez rare pour un élément de cet âge (20 ans). Il est celui des trois compères qui a le plus le ballon et le distribue le plus (il a le plus fort ratio de passes avant un tir), sans doute au final celui qui a la meilleure relation technique avec les éléments offensifs du groupe d'ailleurs.Le bémol : peut-être ses trois frappes sur les montants depuis le début de saison...

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages