Foot - L1 - Bordeaux - Otavio (Bordeaux) : « Comme si j'étais un nouveau joueur »

·2 min de lecture

De retour après une longue absence pour cause de blessure, le milieu brésilien Otavio, revenu « plus fort », réalise un très bon début de saison avec les Girondins, opposés à Nice ce samedi (17 heures). À force de voir des recrues débouler de tous les côtés en cette fin de mercato, comme Fransergio qui pourrait débuter face à Nice ce samedi (17 heures), on en aurait presque oublié que Bordeaux a aussi retrouvé un joueur essentiel qui lui a beaucoup manqué la saison passée. lire aussi Suivez Nice-Bordeaux en direct commenté De retour à la compétition plus de six mois après sa rupture du tendon d'Achille gauche, le 20 janvier à l'entraînement, Otavio a vite repris sa place dans l'entrejeu et livré deux prestations solides à Marseille (2-2) puis contre Angers (1-1). Des performances qui ont fini de convaincre la nouvelle direction girondine de le conserver, alors que la question de son avenir se posait, à un an de la fin de son contrat. En cas de départ, le milieu brésilien (27 ans), arrivé en France en 2017, aurait libéré une place d'extracommunautaire. Il enchaînera finalement une cinquième saison au club et son nouvel entraîneur Vladimir Petkovic semble ravi de pouvoir compter sur lui. lire aussi Le classement de Ligue 1 « C'est un excellent joueur. Il a déjà démontré qu'il sait comment se comporter sur le terrain et c'est un bon leader sur le plan défensif, estime le technicien, rapidement conquis par ses qualités. Ça n'a pas été facile pour lui de revenir mais je suis confiant. Je suis persuadé qu'il peut encore s'améliorer et apporter quelque chose de positif à notre équipe. » Comme dimanche dernier face au SCO par exemple. « Je n'avais jamais passé six mois de ma vie sans jouer au foot. Ça m'a beaucoup manqué » Très actif dans son rôle de sentinelle (9 tacles, 7 ballons récupérés, 89 % de passes réussies et 2 tirs), Otavio a montré qu'il n'était déjà plus très loin de son meilleur niveau. Et que « la période très compliquée » traversée en début d'année appartenait au passé. « C'était le moment le plus difficile de ma vie, reconnaît-il. Je n'avais jamais passé six mois de ma vie sans jouer au foot. Ça m'a beaucoup manqué. Mais j'ai appris beaucoup de choses sur ma vie et ma carrière. Physiquement, j'ai beaucoup travaillé pour revenir plus fort, c'est comme si j'étais un nouveau joueur. » lire aussi Galtier-Lopez, genèse d'une amitié « Il venait tous les matins à 7 heures pour faire son footing en grand professionnel qu'il est », témoignait son ancien coach Jean-Louis Gasset, pendant la préparation. Un investissement qui est en train de payer et qui lui a permis de retrouver de l'ambition : « Aujourd'hui, mon seul objectif, c'est réaliser la meilleure saison de ma vie. » lire aussi La 4e journée de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles