Foot - L1 - Bordeaux - Reprise des Girondins de Bordeaux : le club envisage une procédure de redressement judiciaire

·1 min de lecture

Les propriétaires des Girondins de Bordeaux ont mis la pression sur les candidats à la reprise du club vendredi. Ils expliquent n'avoir « d'autre choix que d'envisager l'éventualité d'une procédure de redressement judiciaire ». Après s'être entretenu avec Gérard Lopez et Pascal Rigo, les deux candidats « ayant annoncé fusionner leur projet » de rachat des Girondins de Bordeaux (Didier Quillot conduit également un projet de rachat), le club a annoncé vendredi qu'il n'avait « d'autre choix désormais que d'envisager l'éventualité d'une procédure de redressement judiciaire » afin « de préserver l'avenir et son statut professionnel ». lire aussi Aucune offre de reprise des Girondins de Bordeaux ne donne satisfaction pour l'instant Selon le communiqué publié par les Girondins, « aucun élément nouveau susceptible de rassurer le club quant à a capacité de financement » et « l'évidence [des] fonds » du duo Lopez-Rigo « n'a malheureusement été apportée ». « Compte tenu des délais incompressibles inhérents à une procédure de redressement judiciaire et afin de permettre au nouveau repreneur de présenter ses comptes prévisionnels à la DNCG avant la reprise effective du Championnat (les 6-7-8 août), la déclaration de cessation des paiements devra être déposée au greffe du Tribunal de Commerce le mardi 22 juin au plus tard », prévient le club bordelais, qui écrit espérer « sincèrement que les candidats sauront utiliser cet ultime délai pour finaliser une offre et apporter les garanties financières nécessaires pour éviter la mise en oeuvre d'une telle procédure ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles