Foot - L1 - Brest assomme Lens, désormais troisième de Ligue 1

·3 min de lecture

Brest s'est largement imposé dimanche face à Lens (4-0) grâce à des buts de Mounié, Chardonnet, Faivre et Le Douaron. Le RCL est désormais troisième du Championnat de France. Brest s'est facilement imposé ce dimanche face à Lens (4-0), dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Privé de Florian Sotoca (suspendu) et de Wesley Saïd (reprise), l'entraîneur lensois Franck Haise avait décidé d'aligner Ignatius Ganago et Corentin Jean en attaque pour tenter de reprendre sa place de dauphin à Rennes, vainqueur samedi face à Montpellier (2-0). C'est raté.

Après un hommage à l'emblématique président finistérien François Yvinec, disparu dernièrement, les Brestois ouvraient le score dès la 3e minute grâce à un coup de tête de Steve Mounié après une offensive menée par Romain Faivre et un centre de Jérémy Le Douaron. Et si Christophe Hérelle sauvait sur sa ligne une tentative de Przemyslaw Frankowski (10e), les hommes de Michel Der Zakarian doublaient tout de même la mise par leur capitaine, Brendan Chardonnet, du dos sur un corner et la quatrième passe décisive de Faivre (2-0, 13e). lire aussi Le film de Brest-Lens Et alors que les Lensois se reprenaient, notamment par une belle tentative lointaine de Gaël Kakuta, détournée par Marco Bizot (25e), Faivre, qui avait failli sortir sur blessure, marquait le but du KO en contre, d'un subtil enroulé du gauche aux abords de la surface (3-0, 33e). Ganago avait moins de réussite deux minutes plus tard, son tir échouant sur le poteau des Bretons, tout comme celui de Seko Fofana dès la reprise (48e). À l'heure de jeu, Franck Haise tentait un changement tactique, mais sa défense, désormais à quatre, craquait rapidement : Leca gagnait d'abord son duel face à Honorat (68e) avant de s'incliner sur une frappe puissante de Le Douaron, lancé par son gardien, dans la lucarne (69e, 4-0). Lens devait terminer le match à dix après l'expulsion d'Arnaud Kalimuendo (74e, tacle par derrière sur Ronaël Pierre-Gabriel). Avec cette victoire, la troisième de rang, Brest s'éloigne de la zone rouge et remonte provisoirement à la treizième place du classement en attendant les rencontres de ce dimanche. De son côté, Lens, troisième et dépassé par Rennes, voit sa place sur le podium menacée dans les heures qui viennent par Nice (à Clermont, 17 heures) et Marseille (à Lyon, 20h45). Les joueurs : Hérelle et Chardonnet vont mieux ! On peut changer une équipe qui gagne, même quand on est en bas de classement comme Brest. Michel Der Zakarian l'a fait et ça a fonctionné. Absents il y a quinze jours lors de la victoire à Lorient (1-2), Christophe Hérelle (talon) et le capitaine Brendan Chardonnet (adducteurs) retrouvaient leur place en charnière centrale face à Lens. Et dès le premier quart d'heure, les deux hommes allaient se montrer décisifs. Hérelle d'abord privait Frankowski de l'égalisation en se jetant sur sa ligne dans un geste défensif remarquable, alors que son gardien Marco Bizot était battu (10e). Trois minutes plus tard, son compère Chardonnet aggravait le score (2-0) sur un geste beaucoup moins académique, du dos, sur corner. Un capitaine encore en vue en seconde période : interception et relance à l'origine d'une occasion d'Honorat (52e), KO en s'interposant sur un tir de Fofana (54e) ou tacle décisif dans la surface (56e). Et pour couronner leurs efforts, le deuxième match de la saison sans encaisser de but pour Brest. 5 Brest est l'une des 5 équipes des 5 grands Championnats européens (avec l'Inter Milan, l'AC Milan, le Bayern Munich et Liverpool) à avoir marqué lors de chacun de ses matches cette saison. lire aussi La 14e journée de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles