Foot - L1 - Brest - Michel Der Zakarian (Brest) après la défaite face au PSG : « On aurait pu prendre une petite raclée »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Michel Der Zakarian, l'entraîneur de Brest, battu ce samedi soir par le PSG (0-2) au Parc des Princes, estime que son équipe est tombée face à une formation bien plus forte. Michel Der Zakarian (entraîneur de Brest, battu 2-0 par le PSG) : « L'addition aurait pu être plus sévère en deuxième période. Notre première a été consistante. On a eu des situations avant eux, avec Cardona. On a joué une équipe bien plus forte que nous, qui nous a complètement confisqué le ballon en seconde période. On n'a pas eu une occasion, et ils auraient pu en marquer plusieurs. On ne perd que 2-0. Ils étaient plus forts que nous, il n'y avait pas match. On a essayé. On aurait pu prendre une petite raclée, on ne l'a pas prise, c'est bon pour notre goal-average. Maintenant, on va bien récupérer et se focaliser sur Lille. Chaque match a sa vérité, on verra le week-end prochain. » Brendan Chardonnet, défenseur de Brest, à propos des joueurs du PSG. « Ils sont ultra-efficaces, encore plus Mbappé » Brendan Chardonnet (défenseur de Brest) : « Physiquement, on a beaucoup couru en première période, c'est pour ça qu'on était bien. Il y a une différence entre les deux périodes pour nous. On était plus haut en première. On a eu les occasions pour mener au score. On savait qu'on n'allait pas en avoir cinq ou six. C'est frustrant de ne pas avoir marqué. Cette occasion (de Cardona, en début de match,), c'est frustrant de l'avoir ratée. C'était net de chez net. (Le but de Mbappé) C'est la classe d'un joueur comme Mbappé. Je lui laisse 20 centimètres de trop, et il me glisse la balle entre les jambes. Ils sont ultra-efficaces, encore plus Mbappé. Il a une influence énorme, c'est vraiment lui la tête de gondole, surtout quand Neymar et Messi ne sont pas là. Il peut débloquer un match à lui tout seul. C'est pas tout le temps facile de le canaliser quand il veut accélérer. [...] La saison est faite de hauts et de bas. Ça marche souvent par séries. Là, on est un peu moins bien. On marque peu. À nous de bien travailler pour repartir sur une nouvelle série. » lire aussi Les notes de PSG-Brest : Donnarumma impassable, Mbappé imparable

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles