Foot - L1 - Brest - Romain Faivre (Brest) après la défaite face au PSG : « Il y a de quoi être optimiste »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré la lourde défaite de son équipe face au PSG ce samedi (0-3), Romain Faivre, le milieu de terrain du Stade Brestois a confié au micro de Canal + qu'il y avait tout de même « des choses à retenir » et de « quoi être optimiste. » Romain Faivre (joueur du Stade Brestois) au micro de Canal+ après la défaite contre le PSG (3-0) : « C'est sûr que c'est un score un peu sévère. Après on connaît les grandes équipes : il suffit d'une action pour qu'ils nous punissent. Mais je pense qu'on a montré de bonnes choses et il y a des choses à retenir pour la venue de Rennes la semaine prochaine. » « Il y a de quoi être optimiste. On a fait bonne figure, on a montré de belles choses. Maintenant il y a des choses à rectifier et on va les travailler cette semaine à l'entraînement avec le staff et les joueurs pour préparer Rennes la semaine prochaine. »

Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Brest) : « Le score est lourd. Les joueurs étaient déçus par le résultat, on ne le mérite pas forcément. Il fallait tenter, on a pris plus de risques, il y a aussi du talent en face. On ne peut pas trop en vouloir aux joueurs. Sur le plan de la discipline, de l'envie, le groupe était là. Il nous a manqué de la lucidité, de la justesse dans les 18 derniers mètres. Ces petits trucs me frustrent un peu. On aurait dû faire mieux, comme sur l'action de Cardona en première période. [...] lire aussi Le classement de la L1 On sait que les latéraux parisiens sont très hauts, ils prennent des risques. Ils peuvent être gênés par des joueurs de vitesse. C'était une partie de notre plan. [...] C'est encore trop tôt pour voir l'influence de Mauricio Pochettino. Il faut attendre. [...] Le bilan à mi-saison est positif. C'est bien par rapport au nombre de points. On y est aussi, en termes de progression. On voit que les joueurs arrivent à avoir plus de complicité, on arrive à être efficace à la maison. Mais il reste encore du travail. Cela peut être une bonne saison pour nous. »