Foot - L1 - Caen - Caen : Patrice Garande répond aux supporters qui réclament sa démission

L'Equipe.fr
L'entraîneur caennais Patrice Garande était dans l'expectative après la défaite de son équipe contre Rennes (1-0), ce dimanche. Le technicien n'a pas compris «la peur» ressentie par ses joueurs.

Fragilisé par sa défaite contre Montpellier, samedi (0-2), Caen affronte la grogne d'une partie de ses supporters. Son coach, Patrice Garande, a répondu à ceux qui réclament sa démission. Patrice Garande a dû quitter le stade Michel-d'Ornano par une porte dérobée samedi soir pour dribbler la bronca d'une frange des supporters du SM Caen, battu (0-2) par Montpellier et dont la 16e place est fragilisée, avec un seul point d'avance désormais sur le (nouveau) barragiste, Lorient. Après le deuxième but montpelliérain (Ikoné, 88e), le kop a scandé : «Garande, démission !»«Ça ne doit pas déborder» «Ça fait partie du métier d'entraîneur, a réagi l'ancien attaquant en zone mixte. Les supporters ont le droit de manifester. Pendant le match, ils disent ce qu'ils veulent. Mais ça ne doit pas déborder, ils n'ont pas tous les droits. Il y a des choses que je ne tolèrerai pas. Après, ce n'est pas quelque chose qui va m'abattre. Il faut être costaud dans ces moments-là.» Lors de la prochaine journée, Caen, qui n'a pris qu'un point en cinq rencontres, se déplacera à Metz, un adversaire direct pour le maintien, puis recevra deux fois de suite, Nantes et Marseille, avant un nouveau déplacement, à Toulouse.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages