Foot - L1 - Championnat des étoiles - Championnat des étoiles : nos conseils avant la 4e journée de Ligue 1

·5 min de lecture

Comme chaque semaine, voici nos recommandations pour le Championnat des étoiles. Faisons le point avant la quatrième journée de L1 ce week-end.

Cliquez ici pour jouer au Championnat des étoiles

Les enjeux
Avec trois victoires en trois matches, le PSG est déjà installé en tête avec deux points d'avance sur Angers et Clermont. Mais derrière, aucune hiérarchie ne se dessine vraiment pour l'instant. Seule certitude : Lyon, Lille et Monaco, locomotives du Championnat la saison dernière, ont déjà besoin de points. Au programme cette semaine : Paris se déplace à Reims avec les possibles premières minutes de Lionel Messi, un classique de Ligue 1 entre Marseille et Saint-Étienne, alors que Troyes et Monaco, 18e et 19e, s'affrontent pour décrocher leur première victoire.

Les gardiens
Ça s'impose : Nice n'a encaissé aucun but depuis le début de la saison et c'est en partie grâce à Walter Benitez. S'il n'avait pas eu beaucoup de travail contre Reims (0-0) et Lille (4-0), il a montré face à l'OM (1-0 avant l'interruption du match) que si sa cage était restée inviolée ce n'était pas un hasard. Face à Bordeaux, qui n'a pas donné de grandes garanties offensives jusqu'à maintenant, sa série de clean sheets pourrait se poursuivre.

Ça se tente : Peu décisif sur les deux premiers matches face à Montpellier (3-2) puis Bordeaux (2-2), Steve Mandanda a bien réagi aux critiques contre Nice. Avant que le match ne soit interrompu, il avait été l'auteur de plusieurs arrêts de grande classe et montré qu'il faudrait compter sur lui cette saison. Il pourrait bien continuer sur sa lancée face à Saint-Étienne.

On prend le risque : Il a encaissé quatre buts contre le PSG et deux contre Angers, mais Matz Sels a très bien rebondi face à Troyes le week-end dernier. Auteur de plusieurs arrêts décisifs, il a récolté une note de 8 dans nos colonnes. La réception de Brest dimanche sera l'occasion de confirmer.

Les défenseurs
Ça s'impose : Achraf Hakimi rayonne depuis le début de la saison et a encore été décisif vendredi contre Brest (4-2). Match pour lequel il a reçu la note de 8. Déjà auteur d'un but et d'une passe décisive, en trois matches, le Marocain n'a pas de raison de connaître une baisse de régime face à Reims.

Ça se tente : Acheté à Nîmes cet été à Nîmes, Birger Meling n'a pas mis longtemps à s'acclimater à la Bretagne. Avec Rennes, il a profité de la blessure de Truffert et de la mise sur le marché de Maouassa pour obtenir trois titularisations en trois rencontres de Championnat. Toujours solide défensivement, il s'est montré à l'aise pour combiner avec ses offensifs, que ce soit Doku, Sulemana ou Bourigeaud. Miser sur une montée en puissance contre Monaco pourrait être payant.

On prend le risque : La réception de Rennes sera un défi pour Angers dimanche mais aussi l'occasion pour Ismaël Traoré de se frotter à l'attaque bretonne. Excellent contre Strasbourg (2-0), très bon contre Lyon (3-0), il avait un peu marqué le pas contre Bordeaux dimanche (1-1). Le SCO n'a encaissé qu'un but depuis le début de la saison et compte sur lui pour préserver ses statistiques.

Les milieux
Ça s'impose : Son récital face à Lorient (3-1) a prouvé, s'il le fallait encore, que cette saison il faudrait compter sur Téji Savanier. Face à Lille dimanche, il devrait avoir la latitude pour exprimer sa technique et sa vista contre une équipe en manque de confiance.

Ça se tente : Jimmy Cabot, aligné comme piston droit par Gérald Baticle cette saison, a toujours été bon. Contre Lyon (3-0), il avait notamment délivré deux passes décisives. Solide défensivement sur son côté et capable d'apporter le danger, l'ancien Lorientais pourrait valoir le coup.

On prend le risque : Sur le banc pour la 1re journée, Mareto Cassama a rappelé depuis qu'il était capable d'être décisif et influent sur le jeu de Reims. Contre Montpellier, il avait d'ailleurs claqué deux passes décisives. Face à Paris, qui a souvent laissé des espaces aux milieux adverses sur ses derniers matches, il pourrait avoir quelques occasions de briller.

Attaquants
Ça s'impose : Kylian Mbappé a été décisif à chaque match depuis le début de la saison et affiche déjà deux passes décisives et un but au compteur. Les questionnements sur son avenir représentent un petit doute, et sa présence dans le groupe, n'est pas assurée non plus, mais l'attaquant parisien est en grande forme en ce début d'exercice.

Ça se tente : Auteur de trois réalisations en trois matches, Moses Simon a inscrit la totalité des buts nantais depuis le début du Championnat. L'attaquant est le principal danger offensif des Canaris et la réception de Lyon vendredi, qui a déjà encaissé sept buts, sera pour lui une chance d'améliorer ses statistiques, à condition qu'il soit remis de sa blessure aux ischios.

On prend le risque : C'est presque certain, Andy Delort ne sera plus montpelliérain la saison prochaine. S'il n'est pas officiellement cédé à l'OM ou à Nice d'ici au déplacement à Lille dimanche, le capitaine du MHSC ne manquera sûrement pas de faire ses adieux à son club en livrant une grande performance.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles