Foot - L1 - Les cinq moments clés qui ont déjà animé la course au titre en Ligue 1

L'Equipe.fr
·6 min de lecture

Le Championnat reprend ce week-end et les quatre prétendants au titre, Lille, PSG, OL et Monaco, joueront dès samedi. Avant cette journée décisive, marquée par le choc PSG-Lille, retour sur les principaux épisodes d'un feuilleton haletant.

À huit journées de la fin de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er), Lille (2e), Lyon (3e) et Monaco (4e) peuvent encore espérer remporter le championnat. Au retour de la trêve internationale, le PSG est en tête du classement à égalité de points avec le LOSC. Deux leaders qui comptent trois points d'avance sur l'OL et quatre sur l'AS Monaco.

lire aussi
Le classement de la Ligue 1

Un sprint final indécis va donc se lancer, ce samedi, à huit journées de la fin. L'AS Monaco reçoit Metz à 13 heures, l'Olympique Lyonnais se déplace à Lens à 21 heures tandis que le LOSC et le PSG se retrouvent sur la pelouse du Parc des Princes à 17 heures. Une journée et un choc, qui viendront s'ajouter aux épisodes précédents de ce feuilleton.

Septembre 2020 : Paris débute par deux défaites

Si le Championnat est aussi indécis cette saison, c'est surtout parce que les joueurs du Paris Saint-Germain ne l'écrasent pas comme ils avaient l'habitude de le faire ces dernières années. La saison passée, ils avaient perdu trois fois en 27 rencontres. Cette fois, ils en sont à sept défaites en 30 matches. De quoi laisser la porte ouverte à d'autres prétendants. Dès le début de saison, le PSG montre des failles. Quelques semaines après la finale de Ligue des champions perdue face au Bayern Munich (0-1), les Parisiens sont défaits (0-1) sur la pelouse du RC Lens lors de leur premier match de Championnat, le 10 septembre.

Trois jours plus tard, ils reçoivent l'OM pour le premier choc de la saison. Les joueurs de la capitale s'inclinent de nouveau (0-1), au cours d'un match marqué par les exclusions de Neymar, Layvin Kurzawa et Leandro Paredes. Zéro point après deux journées pour le PSG et l'avenir de Thomas Tuchel, alors entraîneur du club, s'assombrit. « Tuchel est-il en danger ? » demande Téléfoot à Leonardo, le directeur sportif du PSG. « Je crois que la question après un match comme ça... Je ne vais pas répondre », répond le Brésilien, préférant botter en touche.

20 novembre 2020 : Monaco renverse le PSG

Après ses deux défaites initiales, le Paris Saint-Germain a rassuré : huit victoires de rang et cinq points d'avance sur le dauphin lillois avant la 11e journée. Tout semble revenu à la normale. Et ce n'est pas la première mi-temps de ce déplacement à Monaco qui remet en cause le rythme du champion en titre. En effet, Kylian Mbappé, auteur d'un doublé, donne deux buts d'avance au PSG à la pause. Mais, au retour des vestiaires, tout s'effondre pour les Parisiens. Monaco marque trois fois et finit par s'imposer (3-2). « La deuxième mi-temps a été inadmissible, catastrophique, déclare alors Presnel Kimpembe. On n'a pas le droit avec l'équipe et les talents qu'on a. »

Un gros coup d'arrêt pour le PSG avant une fin d'année 2020 difficile à venir avec des matches contre Lyon et Lille en plus de la phase de groupes de la Ligue des champions. De son côté, l'AS Monaco se place comme un prétendant dans la course au titre. Grâce à ce succès, les joueurs du Rocher se retrouvent deuxièmes au Championnat, à quatre points du Paris Saint-Germain. Les Monégasques répéteront d'ailleurs l'exploit le 21 février en battant de nouveau le PSG (2-0), au Parc des Princes.

13 décembre 2020 : au tour de Lyon de battre Paris

Moins d'un mois après sa défaite face à Monaco, Paris accueille l'Olympique Lyonnais au Parc des Princes. L'enjeu est encore plus grand : si Paris s'incline, il laisse passer Lyon et Lille devant lui au classement. Pourtant, au terme d'un match fermé, c'est bien l'OL qui s'impose 1 à 0 grâce à un but de Tino Kadewere.

Au soir de cette 14e journée, le triple champion en titre parisien n'est que troisième au classement. Pourtant, côté Lyonnais, Rudi Garcia tempère en conférence de presse. L'entraîneur de l'OL ne veut pas parler de titre : « Ça serait manquer d'humilité, à un tiers du Championnat, de parler d'autre chose que des trois premières places. » Il ajoute tout de même que « l'appétit vient en mangeant. »

31 janvier 2021 : Lille enchaîne pour prendre la tête

Après avoir fini l'année 2020 en trombe, l'OL est plus irrégulier au cours du mois de janvier. Conséquence : Paris et Lille doublent Lyon. Pendant deux journées, les deux clubs sont à égalité en tête du classement. Mais le 31 janvier c'est le LOSC qui va profiter du faux pas de son adversaire pour s'emparer seul du fauteuil de leader. En effet, lors de cette 22e journée, les Parisiens se déplacent à Lorient et se font surprendre par les Merlus (2-3).

Lille, qui joue plus tard dans la journée, peut en profiter. Malgré une prestation « poussive », selon les dires de Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC, les Nordistes s'imposent 1 à 0 face à Dijon. Un quatrième succès de rang grâce auquel les Lillois prennent seuls les commandes de la Ligue 1. Cette série de victoires se prolonge à Bordeaux (3-0) et à Nantes (2-0). Avec ces succès, les Dogues resteront en tête tout le mois de février, jusqu'à la 30e journée.

21 mars 2021 : Paris marque les esprits avant la trêve

Ce dimanche 21 mars, sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain peut frapper du poing sur la table. Après avoir perdu deux fois contre Monaco, une fois contre Lyon et avoir concédé le nul face au LOSC, les hommes de la capitale se doivent de battre un concurrent direct au titre. Petit enjeu supplémentaire : le LOSC s'est incliné quelques heures avant et les hommes de Mauricio Pochettino ont l'occasion de reprendre la première place.

Attendu, le PSG est au rendez-vous. Dès la 15e minute de jeu, Kylian Mbappé ouvre le score. Danilo (32e) et Angel Di Maria (47e) l'imitent avant que le jeune international français enfonce le clou en inscrivant un deuxième but personnel à la 52e minute. Les Lyonnais reviennent à 4-2 grâce à Islam Slimani et Maxwel Cornet, mais cela ne change rien. Mauricio Pochettino, l'entraîneur du PSG, est conquis : « Je veux vraiment féliciter mes joueurs. C'est très fort ce qu'ils ont fait. » Paris s'impose, reprend la tête du Championnat et marque les esprits avant la trêve internationale. Reste désormais à confirmer ce résultat, ce samedi, face à Lille.