Foot - L1 - La commission d'appel de la DNCG maintient Bordeaux en Ligue 1

·1 min de lecture

INFO L'ÉQUIPE. Rétrogradés à titre conservatoire le 2 juillet, les Girondins évolueront bien en Ligue 1 cette saison selon une décision prise par la commission d'appel de la DNCG. Les Girondins évolueront bien en L1 la saison prochaine. Selon nos informations, la commission d'appel de la DNCG a décidé d'infirmer la décision de la commission de contrôle des clubs professionnels qui avait rétrogradé le club en L2 le 2 juillet, après avoir entendu ce lundi le futur repreneur Gérard Lopez. Elle a, en revanche, prononcé une mesure d'encadrement de la masse salariale ainsi qu'une interdiction de recrutement à titre onéreux au-delà des cessions de joueurs qui seront réalisées. Cela implique que le club bordelais ne pourra acheter des joueurs que s'il en vend dans les mêmes proportions. C'était l'engagement pris par Gérard Lopez. Gérard Lopez, futur repreneur des Girondins de Bordeaux. « C'est un grand jour pour les Girondins et nous allons maintenant nous atteler à mettre en place ce projet sportif et économique validé ce (lundi) soir. » Et l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois n'a pas caché sa joie concernant cette nouvelle : « Le club est sauvé ! C'est une immense joie, que je partage avec tous ceux qui nous ont soutenus dans ce projet et qui se sont battus pour sauver ce grand club. C'est un grand jour pour les Girondins et nous allons maintenant nous atteler à mettre en place ce projet sportif et économique validé ce (lundi) soir. Les décisions de la DNCG en matière de maîtrise de la masse salariale et d'achat et revente des joueurs sont conformes au modèle de gestion saine du club que j'ai présenté aujourd'hui (lundi). Une nouvelle page de l'histoire du club s'ouvre maintenant et nous allons l'écrire tous ensemble. »
lire aussi Gérard Lopez sur tous les fronts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles