Foot - L1 - Consultation - Consultation : votez pour les meilleurs ailiers de la saison de Ligue 1

L'Equipe.fr
L’Equipe

Depuis mardi et jusqu'à samedi, « L'Équipe » vous propose de voter pour l'équipe type de la saison de Ligue 1, qui a pris fin prématurément à cause de la crise sanitaire. Ce vendredi, vous pouvez choisir les meilleurs ailiers.Milieux offensifs droitsAngel Di Maria (PSG). Le meilleur passeur du Championnat (14 passes décisives en plus de ses 7 buts) n'attire pas autant la lumière que ses compagnons d'attaque, mais il a encore livré une saison de haute volée. Chouchou de Thomas Tuchel, l'Argentin a tenté (543) et réussi (373) plus de passes vers les 30 derniers mètres que tout autre joueur en Ligue 1.Pierre Lees-Melou (Nice). Acteur majeur de la remontée du Gym (finalement 6e) au classement, Lees-Melou est un cadre de Patrick Vieira, qui loue son « calme », sa « fiabilité » et voit en lui « un exemple ». Plus tueur devant le but (5 réalisations en Ligue 1), il n'en reste pas moins un atout maître dans la construction : seuls Di Maria (10) et Islam Slimani (7) ont délivré plus de passes décisives dans le jeu que lui (6) cette saison.Habib Maïga (Metz). Champion de Ligue 2 la saison dernière, le milieu ivoirien formé à l'ASSE - définitivement transféré à Metz l'été dernier - a brillé dans le système hybride de Vincent Hognon, qui le définit comme « un leader d'efforts ». Son volume physique fait de lui un récupérateur hors-pair, le meilleur de Ligue 1 dans le tiers central du terrain cette saison (115 ballons récupérés).Raphinha (Rennes). Arrivé à Rennes dans les dernières heures du mercato estival, l'ailier brésilien (23 ans) a eu besoin de temps pour trouver ses repères avec ses nouveaux coéquipiers. Mais s'il a manqué de régularité, il a laissé entrevoir des promesses (5 buts, 3 passes décisives) à la hauteur de l'investissement considérable consenti par son club (21 millions d'euros), notamment dans sa complicité naissante avec M'Baye Niang.Milieux offensifs gauchesDenis Bouanga (Saint-Étienne). Au coeur du marasme stéphanois, le transfuge de Nîmes a clairement surnagé. Aussi précieux aux yeux de Ghislain Printant que de Claude Puel, il a porté l'attaque des Verts sur ses épaules (10 buts et 3 passes décisives en 26 matches de Ligue 1). Seul Neymar (160) a tenté plus de dribbles que lui (144) en Championnat cette saison.Mounir Chouiar (Dijon). À 21 ans, l'ailier international Espoirs ne brille pas encore par sa régularité. Mais il a affiché des progrès constants pour ses premiers pas dans l'élite, notamment dans le repli défensif. Imprévisible balle au pied, habile dans le un contre un (70 dribbles réussis, plus du double de tout autre joueur de Dijon), il a vite gagné la confiance de son entraîneur et joué un rôle non négligeable dans le maintien du DFCO (4 buts).Neymar (PSG). Le génie brésilien rêvait d'un retour à Barcelone. Mais il a laissé ses états d'âme de côté une fois le mercato estival fermé, pour le plus grand bonheur des supporters du PSG. Auteur de 13 buts et 6 passes décisives en Ligue 1 (18 buts et 10 passes toutes compétitions confondues), il a été décisif presque à chaque fois qu'il est entré sur un terrain. Il est par ailleurs le joueur qui a réussi le plus de dribbles par match (6) et celui qui a subi le plus de fautes (4,1).Moses Simon (Nantes). À n'en pas douter la meilleure recrue estivale de Nantes. Altruiste, sûr techniquement, l'ailier nigérian (24 ans, 30 sélections) n'a pas cessé de harceler les défenses de Ligue 1 sur son côté gauche. Il a notamment obtenu 40 corners, plus que tout autre joueur. Ses performances (9 buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues) ont convaincu la direction des Canaris de lever son option d'achat (il était prêté par Levante).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi