Foot - L1 - Coronavirus - Coronavirus : Rennes, premier club à signer les accords UNFP sur le décalage des salaires

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Stade Rennais a ratifié ce mardi l'accord validé au début du mois par le syndicat des joueurs (UNFP), permettant aux clubs des aménagements sur le paiement des salaires, le temps de la suspension du Championnat en raison du coronavirus. Le Stade Rennais a annoncé ce jeudi que l'ensemble de son effectif professionnel et de son staff technique acceptait « la mise en place de l'accord validé par les représentants des clubs et des joueurs (UNFP, Union nationale des footballeurs professionnels) ». Celui-ci, dont les détails étaient évoqués le 7 avril dans notre journal, peut permettre aux clubs d'effectuer des aménagements sur le paiement des salaires, avec des décalages dans le temps notamment, voire des baisses pour les revenus les plus élevés. Il a pour objectif de les aider à mieux faire face aux difficultés financières engendrées par la suspension des compétitions, en raison de l'épidémie du coronavirus. Le club breton, actuel troisième de Ligue 1, n'a pas précisé quelles modalités exactes il allait mettre en place, ni pour combien de temps. Il s'est en revanche félicité de « l'unité » affichée avec cette décision. Dans le même temps, plusieurs autres clubs de Ligue 1, comme le PSG, n'ont toujours pas réussi à trouver un accord avec leurs joueurs. Suspendu depuis la mi-mars, le Championnat de France pourrait ne reprendre qu'au mois d'août, si le gouvernement ne l'autorise pas, après le déconfinement programmé à partir du 11 mai.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi