Foot - L1 - Discipline - Le stade de Bastia suspendu, prochain match en terrain neutre à huis clos

L'Equipe.fr
La Commission de discipline de la LFP a décidé jeudi de fermer à titre conservatoire le stade Armand-Césari de Bastia, à la suite des violents incidents ayant provoqué l'arrêt du match de Ligue 1 contre Lyon. Le SCB devra jouer son prochain match sur terrain neutre et à huis clos.

La Commission de discipline de la LFP a décidé jeudi de fermer à titre conservatoire le stade Armand-Césari de Bastia, à la suite des violents incidents ayant provoqué l'arrêt du match de Ligue 1 contre Lyon. Le SCB devra jouer son prochain match sur terrain neutre et à huis clos.Réunie jeudi soir après les incidents survenus lors de Bastia-Lyon du 16 avril dernier, la commission de discipline de la LFP a pris la décision de placer le dossier en instruction, de suspendre à titre conservatoire le stade Armand-Cesari et de délocaliser le prochain match de Bastia à domicile sur un terrain neutre à huis clos, le temps que l'instruction s'achève. Le verdict sera donné le 4 mai prochain.La rencontre entre Bastia et Rennes prévue le 29 avril aura donc lieu sur un autre terrain. Le club corse avait déjà joué sur terrain neutre par le passé, il s'était alors rendu à Gueugnon (Saône-et-Loire).Le SC Bastia a décidé de fermer la tribune Est à titre conservatoireLa commission de la Ligue a également mis en délibéré un autre dossier lié au comportement des supporters bastiais, celui du match Bastia-Nantes en mars dernier. L'égalisation des Canaris en fin de partie avait provoqué de vives tensions, menant à une bagarre générale selon plusieurs témoins.Les précédents incidents survenus à Bastia cette saison«Il y a eu beaucoup trop d'incidents en cette fin de saison, avec des comportements qui n'ont rien à faire dans un stade de football», a déploré le président de la commission de discipline Sébastien Deneux, jeudi soir, à l'issue d'une longue audition des dirigeants corses.Incident Bastia-Lyon : l'association de supporters Bastia 1905 annonce «sa mise en sommeil»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages