Foot - L1 - Falcao délivre Monaco à Angers

L'Equipe.fr
Monaco l'a emporté dans la douleur à Angers (1-0) grâce à un but de Falcao, titulaire pour la première fois depuis un mois. L'ASM prend quatre points d'avance sur la deuxième place, avant le match de Paris contre Guingamp dimanche.

Monaco l'a emporté dans la douleur à Angers (1-0) grâce à un but de Falcao, titulaire pour la première fois depuis un mois. L'ASM prend quatre points d'avance sur la deuxième place, avant le match de Paris contre Guingamp dimanche.Le match : 0-1Au lendemain du succès niçois à Lille qui avait mis la pression sur le leader, Monaco a répondu par un court succès à Angers qui lui redonne de la marge en tête de la L1 à la veille du match du PSG contre Guingamp.Avec Thomas Lemar, Kylian Mbappé et Djibril Sidibé sur le banc au coup d'envoi, l'AS Monaco n'a pourtant pas été étourdissante, hier au stade Raymond-Kopa. Elle a subi l'emprise physique du SCO pendant tout le match, mais particulièrement en première mi-temps. L'équipe de Stéphane Moulin a laissé passer sa chance à ce moment-là, en manquant de précision par Toko-Ekambi, qui s'était ouvert le chemin du but d'une aile de pigeon (16e) puis a trop croisé sa frappe (30e). Mais surtout quand Diedhiou, seul face à Subasic, a vu son dribble à l'entrée de la surface stoppé par le pied droit du gardien croate.La deuxième période monégasque fut plus convaincante, sans être irrésistible. Avant le but de Falcao (61e), Angers avait déjà connu une alerte sérieuse sur une frappe détournée de Mendy (50e). C'est même un enchaînement exceptionnel de trois arrêts de Letellier (71e) qui a permis à son équipe de rester dans le match et d'obtenir LA grosse occasion de revenir : mais la tête de Pepe détournée par Traoré atterrit sur le poteau monégasque. Un poteau qui pourrait compter beaucoup, dans le décompte final.Le film du matchLe joueur : Falcao n'est pas revenu pour rienLe capitaine colombien de l'ASM n'avait plus joué depuis le 11 mars dernier, quand il était entré en fin de rencontre face à Bordeaux. A quatre jours du quart de finale aller de Ligue des champions à Dortmund, il a été titularisé, et s'il a manqué d'un peu de jump sur des centres de Bernardo Silva (5e) et Germain (13e), s'il a trébuché avant de reprendre un autre centre de Dirar (35e), le buteur de l'ASM a encore frappé : il a marqué l'unique but de la rencontre sur un centre en retrait de l'ailier marocain (61e). Il aurait même signé un doublé sans une parade de Letellier (72e). Il est sorti à la 82e, remplacé par Moutinho.Le classementLe fait : Letellier multiplie les miraclesLe gardien angevin a vécu une grande semaine : revenu à la compétition contre Bordeaux en quart de finale de Coupe de France, il a été exceptionnel en deuxième période, notamment sur cette action de la 72e minute, où il repoussa successivement une reprise du pied droit de Germain, une tête de Lemar et, sur le corner qui a suivi, une tête piquée de Falcao. Un enchaînement exceptionnel, couronné dans le temps additionnel par un duel gagné face à Almamy Touré.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages