Foot - L1 - FCN - Amine Harit (Nantes) : «Je ne referai plus la même erreur»

L'Equipe.fr
Amine Harit, le jeune milieu offensif de Nantes, champion d'Europe des moins de 19 ans avec les Bleuets et Mbappé l'été dernier, s'est confié ce vendredi sur sa situation jeudi, en conférence de presse, avant le match contre Nice de samedi (17h00). Et notamment sur sa mise à l'écart récente du groupe pour une sortie nocturne.

Amine Harit, le jeune milieu offensif de Nantes, champion d'Europe des moins de 19 ans avec les Bleuets et Mbappé l'été dernier, s'est confié ce vendredi sur sa situation jeudi, en conférence de presse, avant le match contre Nice de samedi (17h00). Et notamment sur sa mise à l'écart récente du groupe pour une sortie nocturne.Vous êtes passé de titulaire à remplaçant, comme vivez-vous cette situation ?C'est toujours compliqué. On a une équipe qui tourne bien, avec beaucoup de victoires et pas de défaite. Offensivement, on marque des buts. Adrien (Thomasson) fait ses matches, donc, je ne vois pas pourquoi ça changerait. À moi de saisir les opportunités. C'est aussi un apprentissage de la Ligue 1, après des débuts fulgurants ?Je préfère connaître des moments comme ça maintenant. J'ai déjà fait des erreurs par le passé qui m'ont permis d'avancer. Je préfère ne plus en faire. Je préfère que ça m'arrive maintenant que plus tard, ça fait partie de mon apprentissage. Est-ce une ascension trop rapide ?Non, sinon j'aurais éclaté en plein vol. J'ai fait 20 matches titulaire. Pour une première saison, c'est déjà bien. J'étais sur la lancée de l'Euro, j'étais en confiance, c'était plus facile. Je traverse une période plus compliquée, à moi de regagner ma place. Vous avez discuté de la situation avec le coach ?On n'en a pas discuté spécifiquement. Je n'ai pas eu de discussion spéciale par rapport à mon statut de remplaçant. Les choix du coach sont payants, je ne vois pas pourquoi il aurait à les justifier.Êtes-vous moins bon en ce moment qu'il y a quelques mois ?Oui et non. J'ai eu une période de moins bien, j'étais moins frais physiquement. Je n'arrive pas trop à me juger sur les entraînements. Je me juge plutôt en match. En ce moment, je joue peu, donc je dois certainement être un peu moins bon. Je dois me projeter plus offensivement notamment. Que faites-vous pour regagner cette place de titulaire ?Je bosse à l'entraînement, j'essaye de donner le meilleur de moi-même. Ce sont les matches qui parlent : on peut être bon à l'entraînement, si les matches sont gagnés, le coach ne changera pas l'équipe. Le fait de rester sur le banc et de ne pas rentrer, c'est difficile. Mais je garde confiance en moi. À une période, j'ai compris qu'il fallait que je fasse les bons choix au bon moment. Je dois progresser sur certains aspects à l'entraînement, mais il faut que je joue les matches pour valider ces progrès. Vous avez été écarté du groupe pro (pour une sortie en boîte de nuit). ça fait partie des erreurs de jeunesse ?Je considère ça comme une erreur, je n'aurais pas dû faire ça. J'ai fait un mauvais choix et je n'ai pas su dire non à la tentation. Ça m'a fait du mal, mais c'est passé, je ne referai plus la même erreur. Ça m'a permis de grandir. Je suis bien entouré, notamment par ma famille. Ces gens peuvent me dégonfler si je me prends pour un autre. J'ai discuté avec le groupe, le staff, pour leur expliquer mon erreur et leur dire que ça n'arrivera plus. C'est parfois difficile de garder les pieds sur terre, à 19 ans, avec une ascension comme celle que j'ai connue. On se dit parfois : c'est bon, une fois, ça ne se saura pas. C'est l'erreur, car dans ce monde, tout se sait. Je me suis excusé auprès du groupe et du staff. C'était logique car je n'ai pas respecté mes coéquipiers en sortant deux jours avant un match. Comment voyez-vous votre avenir ? Vous intéressez plusieurs clubs...C'est flatteur d'entendre ou de lire ça. J'ai prolongé en décembre, ce n'est pas pour partir vite d'ici. On a eu une discussion avec le président, mon agent... Ce n'est que ma première saison en Ligue 1. Je n'ai pas envie d'aller me brûler les ailes quelque part. Je préfère rester, sans dire que je serai là à 100 % la saison prochaine. Pour le moment, je suis là, je suis bien et j'espère continuer. Ce n'est pas l'argent qui me fera partir, c'est l'envie.Comment voyez-vous la fin de saison ?On est sur une bonne dynamique. J'ai une Coupe du Monde, à laquelle je pense énormément, en mai. Je sais que j'ai besoin de jouer. Je prendrai ce qu'il y a à prendre. J'ai la chance d'avoir un coach en sélection avec qui on échange régulièrement. J'espère que j'aurai du temps de jeu d'ici la fin de saison. Si je n'en ai pas, c'est pas grave. On verra comment se profile la fin de saison, mais si le collectif continue à gagner et gratter des places, ça ne me dérange pas. Un mot sur Mario Balotelli ?J'aime bien le personnage. Il dégage de l'assurance. Mais je n'aime pas tout ce qu'il fait. Il est un peu fou, on le sait ! C'est un super joueur, même s'il ne se bat pas beaucoup collectivement d'un point de vue défensif. C'est un attaquant de classe, qui peut marquer à tous moments. Il fait une bonne saison, il faudra s'en méfier. Nice, c'est l'occasion de battre votre première équipe sur le podium depuis la remontée ?Je ne pense pas qui Nice soit affaiblie. Ils marquent moins de buts qu'au début de saison, mais ils gagnent leurs matches. Ou ne perdent pas. Ils sont solides et ont fait un très bon début de saison. Ils y ont laissé un peu d'énergie. On a travaillé sur leurs faiblesses. Vu notre dynamique, c'est un match à notre portée. C'est aussi une équipe qui joue, qui vous correspond mieux...C'est toujours plus facile contre une équipe qui joue que face à une équipe qui balance et reste derrière. Ça va être un match ouvert. Un mot sur Mbappé ?J'ai toujours su qu'il était super talentueux. Il est dans une équipe talentueuse aussi, ça lui facilite la tâche. C'est un phénomène, je suis content pour lui. À chaque match, il montre qu'il est plus fort que lors du précédent. S'il continue comme ça, il sera un très grand joueur de football.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages