Foot - L1 - Gérald Baticle (Angers) : « Nice peut être un outsider pour le titre »

·2 min de lecture

Gérald Baticle, l'entraîneur d'Angers (6e), exhorte ses joueurs à être « entreprenants et audacieux » face à Nice (3e) qu'ils reçoivent ce dimanche à 13 heures à Raymond-Kopa, dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1. Freiné lors des deux dernières journées à l'extérieur face au PSG au Parc (1-2) et à Saint-Étienne (2-2), Angers, 6e de Ligue 1, attaque un programme copieux, avec la réception de Nice (3e), ce dimanche à 13 heures, avant de se déplacer chez le Champion en titre lillois la semaine prochaine. « Pour moi, Nice n'est pas un outsider du haut du classement : cette équipe, menée par Christophe Galtier, un des meilleurs entraîneurs européens, peut-être un outsider pour le titre », a insisté l'entraîneur du SCO, Gérald Baticle, ce vendredi après-midi en conférence de presse. lire aussi Tactique : chantier en cours pour le Nice de Christophe Galtier Les Angevins se sont attachés, cette semaine, à digérer le scénario cruel de leurs deux dernières sorties où ils ont perdu trois points dans les 10 dernières minutes, concédant la défaite sur le fil au Parc des Princes (1-2) sur un penalty qui n'aurait pas dû être accordé aux Parisiens (le carton jaune de Pierrick Capelle a finalement été annulé par la Commission de discipline de la LFP), comme l'a reconnu la Direction technique de l'arbitrage, puis le nul au bout du temps additionnel dans un Chaudron porté à ébullition (2-2). « Je n'ai pas envie de nourrir le débat sur l'arbitrage, évacue Baticle. J'ai envie de nourrir davantage le jeu de notre équipe, de redonner plus de consistance à nos animations offensives et plus de fluidité dans le jeu. » « Trouver les solutions pour éviter leur pressing » Car, contre les Verts, le SCO a été copieusement dominé dans le jeu et a trop vite rendu le ballon aux hommes de Claude Puel, subissant « le pressing haut » des Stéphanois. Un cas de figure qui risque de se reproduire contre Nice, avertit Baticle : « On va avoir des problèmes qui se ressemblent. On sait qu'on va être pressés. Il faut trouver les solutions pour éviter leur pressing, soit avec du jeu court, soit avec du jeu long, pour les contourner et avoir des zones plus favorables pour développer notre jeu offensif. » lire aussi La 11e journée de Ligue 1 Rappelant la victoire arrachée par Stéphane Bahoken dans les dernières secondes contre Metz (3-2) lors du dernier match du SCO à Raymond-Kopa, alors que ses hommes avaient été deux fois menés au score, l'entraîneur scoïste appelle son groupe « à retrouver son allant et sa qualité offensive à domicile. Même si on est dans une bonne zone au classement, on ne doit pas perdre notre ambition dans le jeu. On travaille pour que, mentalement, on reste confiants, entreprenants et audacieux. Le sens, c'est de travailler notre contenu pour être conquérants et efficaces pour prendre des points. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles