Foot - L1 - Justice - Litige FFF/Sochaux : le jugement du Conseil d'Etat reporté à une date ultérieure

L'Equipe.fr
Le jugement du litige entre la Fédération française de football et le club de Sochaux, qui conteste sa relégation en Ligue 2 à l'issue de la saison 2013-2014, a été reporté à une date ultérieure, pas encore fixée.

Le jugement du litige entre la Fédération française de football et le club de Sochaux, qui conteste sa relégation en Ligue 2 à l'issue de la saison 2013-2014, a été reporté à une date ultérieure, pas encore fixée.La plus haute juridiction administrative française devait initialement trancher le litige opposant la Fédération française de football et Sochaux, qui conteste sa relégation en Ligue 2 à l'issue de la saison 2013-2014, ce mercredi. Mais «l'affaire n'était pas en état d'être jugée, il y a peut-être eu des éléments nouveaux», a avancé une source proche du dossier. Le jugement du Conseil d'Etat est donc reporté à une date ultérieure, pas encore fixée.En juillet 2014, le FC Sochaux, qui avait terminé 18e de Ligue 1, avait espéré un maintien dans l'élite en raison du refus de la DNCG (le gendarme financier du football français) de valider la montée de Lens, faute de garanties financières suffisantes. Finalement, le club nordiste avait été admis en L1 par le Comité exécutif de la FFF, quatre jours seulement avant le début de la saison.Sochaux avait alors saisi le tribunal administratif de Besançon pour demander l'annulation de cette décision, estimant que «la FFF n'était pas compétente pour prendre cette décision et qu'elle n'avait pas respecté l'avis d'une autorité administrative indépendante, la DNCG».En janvier 2015, la justice administrative lui avait donné raison et avait condamné Lens à verser quelques milliers d'euros à Sochaux au titre des frais de justice engagés. En mars 2016, la cour administrative d'appel de Nancy avait à nouveau donné raison à Sochaux. La Fédération avait alors saisi le Conseil d'Etat.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages