Foot - L1 - Lens - Florian Sotoca (Lens) après le nul contre Monaco : « Je préfère retenir notre joie d'évoluer ensemble »

·3 min de lecture

Florian Sotoca, l'attaquant de Lens, oscillait entre regrets et satisfaction d'une saison où le promu a raté l'Europe de justesse mais s'est maintenu rapidement avec une identité de jeu reconnue. « Quelle a été votre première réaction dans le vestiaire après ce 0-0 ?
Il y avait beaucoup de déception. On s'est pris au jeu d'une qualification européenne. Malheureusement, on n'a pas réussi ce challenge. Mais cette saison reste une fierté car elle a été top. Sur les quatre derniers matches du mois de mai (trois défaites, un nul), il nous manque deux points. On va être déçu les deux-trois premiers jours et ça devrait aller mieux pour la suite des vacances. « On a tout donné. On a des regrets, oui, mais on garde la tête haute » Était-ce pour votre équipe le match de trop quand on regarde la première période et la force monégasque ?
Oui, on a beaucoup subi. Monaco est l'une des meilleures équipes sur la deuxième partie de saison. C'est déjà une performance de ne pas avoir encaissé de but ce soir (dimanche). Si on avait eu de la réussite, on aurait même pu le gagner. Mais la qualification pour l'Europe ne se joue pas ce soir. Si on a des regrets, c'est pour les matchs précédents où on n'a pas su imposer notre jeu. Ce n'est pas ce match-là qui nous prive d'Europa Ligue. Quels ont été les secrets de votre saison de promu ?
Le coach l'a dit lors de ses premières causeries : le maintien passerait par le jeu ! On retiendra notre état d'esprit et le plaisir qu'on a eu à jouer ensemble et à se maintenir rapidement. On savait la possibilité de disputer l'Europe lors des derniers matches. On a tout donné. On a des regrets, oui, mais on garde la tête haute. lire aussi Les notes de Lens-Monaco : Leca en grande forme, Ben Yedder maladroit Votre saison a régulièrement été soulignée par vos adversaires...
On a gagné le respect des observateurs. Le coach avait raison. Encore une fois, c'était son but de jouer pour se maintenir. Sur les derniers matches, on a eu plus de difficultés. Cela fait partie du jeu, c'étaient de très belles équipes en face. On a couru derrière le ballon face à Monaco. Mais on s'est accroché avec nos valeurs. Personnellement, quel bilan tirez-vous de votre saison ?
Je ne vais retenir que du positif. Je préfère me souvenir du collectif. Ma blessure à un mollet m'a ralenti sur les derniers matches. Mais il faut l'accepter. Je vais me reposer un maximum pour réussir un beau Championnat la saison prochaine. À quarante kilomètres, votre voisin lillois est champion. Quelle est votre réaction ?
Ils l'ont mérité. Les supporters vont se taquiner un peu. C'est bien pour le Championnat français qui n'est pas seulement réservé à Paris. La L1 attire de grands joueurs et le spectacle a été présent jusqu'à la dernière journée à tous les niveaux. C'est une belle image. Bravo aux Lillois. » lire aussi Le classement final de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles