Foot - L1 - Ligue 1 : Bordeaux n'y arrive pas à domicile

L'Equipe.fr
L’Equipe

Sevré de victoire au Matmut Atlantique depuis début décembre, Bordeaux a concédé un nouveau nul (1-1), ce dimanche, contre Nice. Et reste englué en milieu de tableau. Bordeaux peut-il réellement prétendre à autre chose que le ventre mou de la Ligue 1 ? Englués à la 12e place après le nul concédé dimanche contre Nice (1-1), les Girondins n'ont pas fait grand-chose pour affermir leurs ambitions. Leur incapacité à franchir le cap se vérifie semaine après semaine, et c'est encore plus vrai à domicile où ils ne se sont plus imposés depuis la réception de Nîmes (6-0), le 3 décembre dernier. Le classement de Ligue 1 Il semblait pourtant y avoir la place pour faire mieux contre une équipe niçoise qui a essentiellement existé grâce aux exploits de Claude-Maurice et Ounas. Mais puisque ni Maja (75e, 90e) ni De Préville (76e) ne sont parvenus à forcer la décision, Bordeaux est resté scotché dans la deuxième partie de tableau. De manière irrémédiable ? Les écarts restent minimes (Montpellier, 5e, ne pointe que quatre points devant) et l'hypothèse d'une qualification européenne en fin de saison ne peut pas être totalement exclue. Mais à force de répéter les mêmes erreurs chaque semaine, les Girondins ne donnent pas forcément très envie de croire en eux. Benoît Costil, gardien et capitaine de Bordeaux « C'est dommage de ne pas réussir à gagner ces matches qui nous permettraient d'être dans le bon wagon » Dimanche, ils ont une nouvelle fois reculé après l'ouverture du score de De Préville (21e) avant d'attendre l'égalisation d'Ounas (57e) pour réagir. Un scénario qui a fait dire à Benoît Costil : « C'était loin d'être un mauvais match mais comme souvent, c'est frustrant ». Avant Nice, les Bordelais avaient déjà perdu des points contre Brest (1-1) et Dijon (2-2) alors qu'ils semblaient avoir le match en main. Redoutent-ils eux aussi une fin de saison sans saveur ? « C'est dommage de ne pas réussir à gagner ces matches qui nous permettraient d'être dans le bon wagon et de nous donner une chance d'avoir une fin de saison sympa, a reconnu Costil. Heureusement, on n'est pas trop mal à l'extérieur ». Les notes de Bordeaux-Nice : la percée de Basic, l'inspiration d'Ounas En attendant de savoir s'ils profiteront de leur déplacement à Saint-Étienne, dimanche prochain (28e journée), pour combler une partie de leur retard, les Bordelais peuvent compter sur leur entraîneur pour ne pas céder à la sinistrose. « Je suis content », a osé affirmer Sousa en se réfugiant derrière plusieurs circonstances de jeu : la blessure de Pablo (29e), l'occasion manquée par Pardo qui « aurait pu tuer le match » (39e) mais aussi les deux loupés de Maja en fin de match qui l'ont laissé sans voix. « Je dois être compréhensif, a-t-il poursuivi. On a fait preuve d'une belle mentalité, on a essayé d'aller chercher la victoire. On doit continuer, insister pour retrouver de la confiance et se montrer plus efficace ». Pour l'instant, Bordeaux n'avance pas.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi